Mort de l'alpiniste suisse Ueli Steck sur l'Everest

L’alpiniste suisse Ueli Steck, connu pour avoir dompté les sommets les plus vertigineux de la planète, est décédé dimanche matin sur l’Everest à 40 ans, a annoncé la Fédération d’alpinisme du Népal (NMA). « Ce matin, il a eu un accident sur le Nuptse et il est mort. Il semble qu’il ait glissé », a déclaré le président de la NMA, Ang Tsering Sherpa, en citant un des sommets satellites de l’Everest.

Partager l'article

30 avril 2017 - 11h55