Mondiaux de cyclisme: 7e place au-delà des espérances d'Yves Lampaert

Septième du contre-la-montre des Mondiaux de cyclisme mercredi à Doha, Yves Lampaert est devenu le premier Belge à terminer dans le top 10 d’un chrono mondial depuis Stijn Devolder, 6e en 2008 à Varese. « Je m’étais sous-estimé. Je suis très heureux. Septième aux Mondiaux, c’est incroyable. Je ne m’y attendais pas, je suis très fier », a déclaré Yves Lampaert. « C’est toujours difficile de faire des pronostics », poursuit Lampaert. « Il y avait quand même des grands noms au départ. Je ne fais jamais de grandes déclarations avant la course. Je préfère venir sans stress à un championnat, sans me mettre la pression. Ca m’a réussi à la perfection », dit celui qui visait un top 20 à Doha. Yves Lampaert connaissait bien le parcours, pour y avoir disputé dimanche le contre-la-montre par équipes avec Etixx-QuickStep, qui a décroché la médaille d’or.

« C’est un parcours qui me convient, plat, sur lequel on peut appuyer sur la pédale dans le même rythme. J’ai pu garder longtemps ma position, mon wattage était bon. Mais c’était difficile à cause de la chaleur ». Cette belle 7e place va-t-elle pousser le coureur Etixx-QuickStep à se tourner davantage vers le contre-la-montre ?

« J’y travaille déjà, je tente d’améliorer ma position sur le vélo dans les chronos, mais les classiques restent ma priorité. C’est mon grand amour et je suis convaincu que je peux devenir un spécialiste des classiques. Je veux aussi me spécialiser pour des prologues, mais pour les longs contre-la-montre, il faut voir pas à pas. Cela vient avec les années. Regardez Cancellara, qui a combiné les deux. On verra bien comment cela se passera. Je suis encore jeune et j’ai encore beaucoup de chemin à faire », dit le Flandrien de 25 ans. Yves Lampaert ne pourra pas trop faire la fête mercredi soir, vu qu’il est coureur réserve pour la course en ligne de dimanche. « C’est dommage, mais il y aura bien quand même une petite fête. Je veux surtout bien manger: une bonne pizza, ou un hamburger bien gras, c’est de cela que j’ai vraiment envie ».

Partager l'article

12 octobre 2016 - 17h45