"Mon adversaire avait reçu injustement 3 points"

Jaouad Achab est toujours en course pour une médaille en taekwondo après sa victoire en quarts de finale, 9 à 7 sur le Polonais Karol Kobak, 18 ans, 17e au ranking olympique, en -68kg jeudi aux jeux Olympiques de Rio. La rencontre a été épique surtout dans les dix dernières secondes, lorsque menant 9 à 6, le numéro 1 mondial belge s’est vu rejoindre à 9-9 suscitant la protestation de son camp. La réclamation portée devant les juges fut entendue et Jaouad Achab remportait finalement le combat 9 à 7 pour s’offrir une place en demi-finales.
« J’étais au sol et il m’a frappé au visage avec le pied », a expliqué Jaouad Achab. « Cela n’est pas permis par le règlement, mais il a reçu trois points. Mon entraîneur a dès lors posé réclamation pour revoir les images à la vidéo. Les juges lui ont donné raison et les trois points ont été retirés. C’est le règlement. »
Jaouad Acha, 23 ans, doit à présent combattre jeudi à 22h15 (heure belge) face au Russe Alexey Denisenko, 22 ans, 4e au ranking mondial, tombeur du champion olympique en titre, le Turc Servet Tazegül (5e au ranking olyimpique). « Je l’ai déjà rencontré deux fois, j’ai gagné une fois, j’ai perdu une fois », se souvient Jaouad Achab avant de filer directement aux vestiaires.

Partager l'article

18 août 2016 - 21h45