facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Mohamed Ali, dernier round sous les projecteurs

Après avoir électrisé les foules dans la touffeur des tropiques et fait connaître son nom de l’Afghanistan jusqu’au Zaïre, Mohamed Ali rejoint vendredi le repos éternel d’un cimetière américain, au terme d’un dernier voyage sous les projecteurs. Le boxeur au pas de danseur et poings d’acier reposera dans la cité où il est né, Louisville, au coeur d’un pays qui l’a vilipendé ou idolâtré suivant les époques. Ayant grandi en pleine ségrégation raciale dans une ville où des lieux publics lui étaient interdits, c’est en imperator qu’il y fera son dernier tour, empruntant des rues baptisées de l’identité qu’il s’est lui-même choisie en se convertissant à l’islam.

Débutant à 09H30 (13H30 GMT), la procession en son honneur, longue de 30 kilomètres, rassemblera sur les bords des axes routiers des milliers d’anonymes, venus d’aussi loin que l’Afrique ou l’Asie. Ils verront passer dans un corbillard la dépouille de « The Greatest », pour qui s’est déjà tenue jeudi une grande prière musulmane. Le convoi funéraire prendra alors la direction du cimetière Cave Hill.

Dans ce vaste espace de verdure est également enterrée Patty Hill, qui a écrit la mélodie de « Happy Birthday to You », une chanson connue dans le monde entier. Comme un dernier clin d’oeil à l’universalité du boxeur de légende.

A un moment de sa vie, Mohamed Ali fut le visage le plus immédiatement reconnaissable de la planète. L’inhumation, en présence des enfants d’Ali, se fera dans l’intimité absolue. Le comédien Will Smith et l’ancien champion du monde de boxe Lennox Lewis porteront avec d’autres personnes le cercueil.
Will Smith a joué Mohamed Ali dans le film de Michael Mann « Ali » (2001), un rôle qui lui avait valu une nomination à l’Oscar du meilleur acteur. Vendredi matin, il a été annoncé que Mike Tyson, autre poids lourd qui a marqué la boxe, s’ajouterait aux porteurs. « Son chagrin était immense, il ne savait pas s’il pourrait tenir sur le plan émotionnel. Mais apparemment hier il a décidé qu’il se devait d’être ici », a expliqué Bob Gunnell, le porte-parole de la famille. Un « généreux mécène », dont le nom n’a pas été révélé, a promis de couvrir de pétales de roses rouges le chemin final vers la tombe.

Mais, au fait, qui enterre-t-on vendredi à Louisville? Le petit Cassius Clay, révolté par le vol de son vélo? Le géant des rings, terrassant les poids lourds au fil de « combats du siècle »? L’opposant obstiné à la guerre du Vietnam? L’insupportable provocateur exhibant un gorille en plastique pour se moquer de son rival Joe Frazier? Le poète de la contre-culture qui « vole comme le papillon (et) pique comme l’abeille »? Le militant attiré par la radicalité version Malcom X? L’humaniste pacifique prônant la tolérance religieuse? Eh bien justement, tout cela dans un même homme. C’est dire la tâche qui attendra quelques heures plus tard ceux qui se chargeront de prononcer l’éloge funèbre du personnage, dans une ultime cérémonie d’adieu.
L’ancien président Bill Clinton fera partie des orateurs, ainsi que le comédien Billy Cristal.

Distribués gratuitement, les 15.500 billets d’accès à cet événement se sont envolés en une demi-heure, développant même un début de marché noir. Une fois la parenthèse refermée sur cet ultime instant d’hommages publics, Louisville et ses 600.000 habitants retrouveront leur calme et leurs habitudes. « Mon héros était prisonnier de son corps », confie à l’AFP Fred Dillon, un chauffeur de taxi local, en référence à la maladie de Parkinson qui durant 32 ans a rongé Mohamed Ali. « Maintenant, il peut voler comme un papillon ».

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

25 mai 2017 Trump à Bruxelles – Pour le maintien de l'ordre, c'est plutôt une réussite, estime Yvan Mayeur

Les opérations liées à la sécurité et au maintien de l’ordre dans le contexte de la visite du président américain Donald Trump et de plusieurs chefs d’Etats étrangers, mercredi et jeudi, se sont bien déroulées dans la capitale bel lire plus

Belga

25 mai 2017 La suspension du décret migratoire de Trump confirmée en justice

La justice américaine a largement confirmé jeudi en appel la suspension du décret anti-immigration du président Donald Trump, lui infligeant un nouveau camouflet sur l’une de ses mesures les plus controversées. « Nous avons gagné », a tweeté Omar Jadwat lire plus

Belga

25 mai 2017 Publifin – Christine Planus moins sûre d'une volonté de réforme à Liège qu'à Namur

Christine Planus, déléguée principale CGSP, a exprimé jeudi soir quelque doute sur l’existence pleine et entière d’une volonté de réformer l’intercommunale Publifin au sein des fédérations liégeoises des trois principaux partis co lire plus

Belga

25 mai 2017 Trump à Bruxelles – Le président des Etats-Unis a quitté la Belgique

Le 45e président des Etats-Unis Donald Trump a quitté jeudi vers 20h45 le territoire belge via l’aéroport militaire de Melsbroek, a constaté un journaliste de l’agence Belga sur place. La visite de M. Trump en Belgique aura duré un peu moins de 29 heures. Donald Tr lire plus

Belga

25 mai 2017 "Dieselgate": General Motors à son tour traîné en justice aux Etats-Unis

Après Volkswagen et Fiat Chrysler, General Motors est à son tour impliqué dans le « dieselgate »: une plainte vient d’être déposée aux Etats-Unis contre le premier constructeur automobile, l’accusant d’avoir installé des logiciels truqueurs pour fausser lire plus

Belga

25 mai 2017 Le jeûne du ramadan débutera samedi à l'aube

Le jeûne du mois de ramadan débutera samedi 27 mai à l’aube, annonce jeudi l’Exécutif des musulmans de Belgique (EMB) dans un communiqué. La décision a été prise lors de la réunion du Conseil des théologiens, attaché lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/