facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

"Miss Peregrine", nouvelle fantaisie onirique de Tim Burton

Dans « Miss Peregrine et les enfants particuliers », en salles mercredi, le réalisateur américain Tim Burton signe un nouveau conte empreint d’étrangeté et de merveilleux avec Eva Green en tête d’affiche, adaptation d’un roman parfaitement en phase avec son univers. S’attaquant au best-seller éponyme pour enfants de Ransom Riggs, publié en 2011, le réalisateur de « Edward aux mains d’argent » raconte l’histoire de Jake, joué par Asa Butterfield (« Hugo Cabret »), un adolescent de 16 ans dont le grand-père (Terence Stamp) meurt dans des conditions étranges.

Jake décide alors de se rendre sur l’île au large du pays de Galles où son grand-père a passé son enfance, dans un orphelinat tenu par une certaine Miss Peregrine (Eva Green), avec des « enfants particuliers ».

Découvrant que les récits de son grand-père pour l’endormir étaient vrais, Jake entre en contact avec un univers magique, peuplé d’enfants aux étranges pouvoirs, de l’invisibilité à la lévitation en passant par la manipulation du feu. Grâce à sa propre « particularité », il apprend qu’il peut les aider face à de puissants ennemis.

Imaginée par Ransom Riggs à partir de photos anciennes trouvées dans des foires et marchés aux puces, dont une photo d’un garçon recouvert d’abeilles, cette histoire a attiré Tim Burton, amateur de bizarre, de monstres et de merveilleux.

« J’ai vraiment aimé la façon dont Ransom Riggs a construit une histoire autour de ces photos », a raconté le cinéaste de 58 ans, lors d’un entretien à Paris avec quelques journalistes dont l’AFP.

« Puis j’ai lu le livre et je me suis senti connecté à beaucoup de thèmes qui y sont traités », notamment « l’idée que le rêve et la réalité ne sont pas nécessairement des choses différentes », a-t-il ajouté.

De plus, a-t-il poursuivi, « ayant été catégorisé comme +particulier+ depuis que je suis enfant, alors que je ne me trouve pas si bizarre (…), j’ai aimé les enfants de cette histoire ». « Malheureusement, une fois que ce sentiment (de différence) vous pénètre, il ne vous quitte pas. »

Fidèle à ce thème de la marginalité, Tim Burton en appelle à son univers visuel habituel, sombre et poétique, gothique et expressionniste, avec manoir décrépi et défilé de créatures étranges.

Il fait aussi à nouveau appel à Eva Green, avec qui il avait déjà travaillé dans « Dark Shadows », en Miss Peregrine protectrice et mystérieuse qu’il qualifie volontiers de « Mary Poppins bizarre ».

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 juillet 2017 Chine: la chute d'une grue fait 7 morts et 2 blessés

La chute d’une grue dans la ville de Guangzhou (sud de la Chine) a fait sept morts et deux blessés, annoncent dimanche les médias officiels. L’accident s’est produit vers 18h30 locales samedi (12h30 heure belge) sur un chantier du district de Haizhu, a précisé l’agence de lire plus

Belga

23 juillet 2017 Météo – Un dimanche sous le vent et les averses

Le ciel belge sera changeant ce dimanche, avec des averses qui devraient d’abord toucher l’ouest du pays avant de se déplacer vers le reste du territoire. Le temps se fera alors davantage sec sur le nord-ouest. La journée sera balayée par un vent modéré à as lire plus

Belga

23 juillet 2017 Crise au Venezuela – Un membre de la Cour suprême parallèle arrêté, appel à une "grève civique" de 48h

Un des 33 magistrats « nommés » vendredi par l’opposition vénézuélienne au président Nicolas Maduro, dans sa création d’une Cour suprême « parallèle », a été arrêté samedi, a annoncé le Parlement, où l’opposi lire plus

Belga

23 juillet 2017 Des menaces visant le personnel de l'hôpital londonien où est maintenu en vie Charlie Gard

Le personnel du Great Ormond Street Hospital de Londres, où est maintenu en vie Charlie Gard, un bébé très gravement malade au centre d’un combat judiciaire mené par ses parents depuis des mois, est l’objet de harcèlement et de menaces, qui vont jusqu’ lire plus

Belga

23 juillet 2017 Les princes William et Harry ont eu une "brève" conversation avec Diana le jour de sa mort

Les princes britanniques William et Harry ont révélé avoir parlé brièvement à leur mère Diana le jour de sa mort, le 31 août 1997, avouant que cette « courte » conversation pesait encore « beaucoup » sur leurs esprits, vingt ans plus tard. « C’ lire plus

Belga

23 juillet 2017 Crise au Venezuela – Un violoniste emblématique de l'opposition à Maduro blessé dans des heurts avec l'armée

Un jeune violoniste vénézuélien, personnage emblématique des manifestations contre le président Nicolas Maduro, a été blessé au visage lors de troubles survenus samedi à Caracas lorsqu’un rassemblement a été dispersé lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/