Mexique: un chef de cartel arrêté avant une chirurgie plastique

Le chef présumé d’un cartel de la drogue mexicain, surnommé « Le Diable », a été arrêté cette semaine alors qu’il avait rendez-vous avec un chirurgien plastique. C’est justement ce rendez-vous, prévu à Mexico, qui a permis aux services de renseignement de retrouver sa trace et de l’arrêter lundi près de Naucalpan, dans la banlieue de la capitale, en même temps que trois autres personnes, a indiqué la Commission nationale de sécurité (CNS).

David Garza Avila (aussi appelé Elias Garza Garcia), 28 ans, soupçonné d’être l’un des chefs du cartel du Golfe, avait parcouru des milliers de kilomètres et « venait se faire faire une chirurgie faciale pour éviter qu’on puisse l’identifier », a expliqué une source au sein du CNS sous couvert d’anonymat.

« El Diablo » est accusé de gérer la vente, la distribution et le transport de la drogue du cartel vers les Etats-Unis depuis l’Etat de Tamaulipas, selon la CNS. Connu pour son caractère très violent, il aurait ordonné des exécutions dans plusieurs villes de l’Etat, déchiré depuis des années par les guerres entre cartels de drogue.
 
Ce n’est pas le premier narcotrafiquant mexicain à chercher un nouveau visage pour échapper à la police: en 1997, un autre puissant baron de la drogue, Amado Carrillo Fuentes, surnommé « Le seigneur des cieux », était lui décédé lors d’une opération de chirurgie plastique à Mexico.

Partager l'article

04 août 2016 - 07h50