facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Mexique : suspension temporaire de l'extradition de "El Chapo"

L’extradition du baron de la drogue mexicain Joaquin « El Chapo » Guzman a été temporairement suspendue mardi après le dépôt de deux recours par ses avocats pour tenter de s’opposer à son départ vers les Etats-Unis. Andres Granados et Carlos Castillo, deux des avocats de Guzman, ont déposé lundi soir les documents pour s’opposer formellement à l’extradition, que le juge a accepté d’examiner mardi, à quelques jours de la date butoir pour cet appel.
Cette démarche des avocats de Guzman n’est toutefois pas une surprise et ne bloque que temporairement le processus d’extradition.
Guzman est poursuivi aux Etats-Unis pour trafic de drogue et homicide.
« Dans la demande provenant du Texas, il n’y a pas de preuves suffisantes au regard de la loi mexicaine et dans le cas de la Californie, deux éléments pour étendre la période d’extradition sont prescrits », a indiqué à l’AFP l’un des avocats du Chapo, Refugio Rodriguez.
Le juge va maintenant étudier ces appels au cours d’un processus qui pourrait durer plusieurs mois, a indiqué à l’AFP une source judiciaire sous couvert d’anonymat.
Le gouvernement mexicain avait donné son feu vert en mai à l’extradition du chef du cartel de Sinaloa vers les Etats-Unis, après avoir obtenu la garantie « que la peine de mort ne sera pas appliquée ».
Une source auprès des autorités américaines avait indiqué à l’AFP en mai qu’elles s’attendaient à une extradition vers la fin de l’année, ce qui constituerait un délai relativement court pour ce type de procédure.
Le chef d’Etat mexicain Enrique Peña Nieto s’était jusqu’alors opposé à toute extradition du puissant narcotrafiquant, tenant à le juger et l’incarcérer au Mexique. Mais l’évasion rocambolesque de Guzman d’une prison de haute sécurité, en juillet 2015, par un tunnel creusé sous la douche de sa cellule, avait infligé un sérieux camouflet aux autorités mexicaines et changé la donne.
« El Chapo », diminutif de « chaparro » (« courtaud »), allusion à son mètre soixante-quatre, se trouve actuellement incarcéré dans une prison fédérale de Ciudad Juarez (nord), à la frontière américaine.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

26 mai 2017 "Paul est là", réalisé pour l'INSAS, remporte le Premier Prix de la Cinéfondation

« Paul est là », une œuvre réalisée par la franco-costaricaine Valentina Maurel pour l’Institut Supérieur des Arts (INSAS), a remporté vendredi fin de journée le Premier Prix de la sélection Cinéfondation, réservée aux cr lire plus

Belga

26 mai 2017 Climat: pas d'avancée au G7, Washington toujours indéterminé

Le président du Conseil italien Paolo Gentiloni a admis vendredi que la question de la lutte contre le réchauffement climatique n’avait pas progressé lors de la première journée du sommet du G7, les Etats-Unis étant toujours en phase de « réflexion int lire plus

Belga

26 mai 2017 Alison Van Uytvanck rejoint le tableau final

Alison Van Uytvanck (WTA 112) a rejoint le tableau final des Internationaux de France de tennis, vendredi sur la terre battue de Roland Garros. Dans le 3e et dernier tour de qualification de cette 2e levée du Grand Chelem de la saison, elle, qui était 9e tête de série des lire plus

Belga

26 mai 2017 Contre le sida, l'amfAR et ses stars recueillent 18 millions d'euros

Plus de 18 millions d’euros, moins que l’an dernier, ont été recueillis jeudi soir par l’amfAR, la fondation américaine contre le sida qui avait enrôlé une nouvelle fois une myriade de stars pour ce gala de bienfaisance, ont annoncé les organisateurs. Leonard lire plus

Belga

26 mai 2017 Attentat à Manchester: Les Etats-Unis assument la responsabilité des fuites d'informations

Les Etats-Unis assument la responsabilité des fuites d’informations survenues à la suite de l’attentat perpétré lundi à Manchester, a indiqué le secrétaire d’Etat Rex Tillerson lors d’un entretien avec son homologue britannique Boris Johnson. Washingt lire plus

Belga

26 mai 2017 Les "mauvais" Allemands? Rien de méchant, selon Juncker

La charge du président américain Donald Trump contre la politique commerciale des « mauvais » Allemands, révélée par l’hebdomadaire Der Spiegel, n’était pas aussi « agressive », a assuré vendredi le président de la Commission européenne Jean lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/