facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Maroc: les islamistes en passe de remporter les législatives pour un second mandat

Aux affaires depuis 2011, les islamistes étaient en passe de remporter les élections législatives de vendredi au Maroc, et d’être ainsi reconduits pour un second mandat de cinq ans à la tête du gouvernement. Au terme d’une journée de vote sans incident majeur, mais marquée par une forte abstention et des accusations de fraudes, le Parti justice et développement (PJD) a obtenu 99 sièges, selon des résultats provisoires annoncés dans la nuit.
Son principal rival et ennemi intime, le Parti authenticité et modernité (PAM, formation libérale fondé en 2008 par un proche conseiller du roi Mohammed VI et dirigé par Ilyas El Omari), qui se présentait comme un rempart « moderniste » contre « l’islamisation rampante », emporte 80 députés.
L’Istiqlal, le parti historique de la lutte pour l’indépendance, arrive en troisième position avec 31 sièges, juste devant le Rassemblement national des indépendants (RNI), qui obtient 30 sièges.
Le taux de participation s’est élevé à 43%, soit plus de 6 millions de votants (sur une population de 34 millions) selon les chiffres donnés dans la nuit par le ministre de l’Intérieur, Mohammed Hassad, après le dépouillement de 90% des bulletins.
Le PJD dispose donc d’une confortable avance sur le PAM, et était ainsi sur le point de réussir son pari d’un deuxième mandat à la tête du gouvernement de coalition pour « continuer la réforme », comme il n’a cessé de le clamer pendant toute la campagne.
En 2011, le PJD avait remporté une victoire historique, quelques mois après une révision constitutionnelle menée par Mohammed VI pour calmer le « mouvement du 20 février », la version marocaine du Printemps arabe.
Parfois comparé aux Frères musulmans égyptiens (une comparaison qu’il récuse), le PJD est aujourd’hui la seule formation islamiste encore à la tête d’un gouvernement dans le monde arabe.
Au terme de cette journée de vote, il conforte sa position dominante sur l’échiquier politique marocain, où le roi, chef de l’Etat et « commandeur des croyants », reste néanmoins le seul décideur sur les questions stratégiques (l’international, la sécurité et l’économie).

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

25 janvier 2017 Gambie: Jammeh bénéficie bien de l'asile politique en Guinée équatoriale

L’ex-président de la Gambie, Yahya Jammeh, a bien été accueilli en Guinée équatoriale après son départ samedi soir de Banjul pour l’exil sous la pression internationale, a confirmé pour la première fois Malabo mardi. Le président lire plus

Belga

25 janvier 2017 Trump dépose son slogan pour l'élection 2020: "Conserver sa grandeur à l'Amérique!"

Le tout nouveau président américain Donald Trump semble n’avoir aucun doute sur le fait qu’il réalisera sa promesse de « rendre à l’Amérique sa grandeur » et a déjà déposé une variante de ce slogan en vue de l’élection de 2020: « Con lire plus

Belga

25 janvier 2017 USA: le Sénat approuve la nomination de Nikki Haley comme ambassadrice à l'ONU

La nomination par Donald Trump de Nikki Haley au poste d’ambassadrice américaine à l’ONU a été approuvée mardi à une très large majorité par le Sénat, la jeune gouverneure républicaine ayant raflé le soutien de nombreux d lire plus

Belga

25 janvier 2017 Tour de San Juan – Tom Boonen remporte la 2e étape

Tom Boonen (Quick-Step Floors) a remporté la 2e étape du Tour de San Juan, disputée autour de San Juan sur 128,8 km en Argentine mardi. Tom Boonen, 36 ans, s’est imposé au sprint devant les Italiens Elia Viviani et Matteo Malucelli (Androni Giocattoli-Sidermec). Son lire plus

Belga

24 janvier 2017 Jupiler Pro League – 23e journée – Charleroi renoue avec la victoire à Ostende

Charleroi est allé s’imposer 1 but à 2 à Ostende en ouverture de la 23e journée du championnat de Belgique de football, mardi. Les Carolos mettent fin à une série de 3 défaites d’affilée et reviennent provisoirement dans le top 6 pour une place lire plus

Belga

24 janvier 2017 Wavre écarte la possibilité d'une consultation populaire sur la "tour hôtel"

Le collège communal de Wavre a rejeté mardi la proposition du cdH local, lequel réclamait au conseil communal l’organisation d’une consultation populaire sur le projet de « tour-hôtel » de 120 mètres de haut à ériger sur le site de l’ancienne vinaigrerie lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/