facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Maroc: le cabinet royal déplore les propos "dangereux" d'un ministre

Le cabinet du roi du Maroc a dénoncé mardi les propos « dangereux » et « irresponsables » d’un ministre du gouvernement de coalition qui avait vivement critiqué un proche conseiller du souverain Mohammed VI. Selon un communiqué du cabinet royal publié mardi soir, le ministre de l’Habitat, Nabil Benabdellah, s’en est pris récemment dans les colonnes d’un hebdomadaire local au fondateur du Parti authenticité et modernité (PAM, opposition), Fouad Ali El Himma, « qui incarne l’autoritarisme ».
M. El Himma, ami intime du souverain, est membre depuis 2011 du cabinet royal, et souvent décrit localement comme très influent au sein de ce cabinet et au Maroc en général. Il avait fondé le PAM en 2008, parti libéral aujourd’hui principal rival politique des islamistes du PJD, à la tête du gouvernement de coalition depuis 2011.
La déclaration de M. Benabdellah, qui « intervient après d’autres déclarations tout aussi irresponsables, n’est qu’un outil de diversion politique en période électorale », à trois semaines des législatives du 7 octobre, a réagi le cabinet royal.
Cette période électorale requiert pourtant de « s’abstenir d’utiliser des concepts qui portent atteinte à la réputation de la patrie et à l’intégrité et la crédibilité des institutions (…), déplore le communiqué.
Ces déclarations sont « en contradiction avec les dispositions de la Constitution et les lois qui encadrent la relation entre l’Institution monarchique et toutes les institutions(…) », souligne le texte.
Le cabinet royal dénonce en particulier le « caractère dangereux » de ces propos, d’autant plus qu’ils « émanent d’un membre du gouvernement et que la personne visée occupe actuellement la fonction de conseiller » du souverain et « n’a plus aucune relation avec l’action partisane », selon le communiqué.
Alors que les législatives s’annoncent comme un duel serré entre le PJD et le PAM, l’avant-campagne a été marquée par un climat de tensions et d’accusations réciproques.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

29 mars 2017 Haneke, Desplechin ou Coppola: les pronostics vont bon train pour Cannes

Arnaud Depleschin, Roman Polanski, Sofia Coppola ou Michael Haneke: qui foulera le tapis rouge du 70e Festival de Cannes en mai? A deux semaines de l’annonce de la sélection officielle, les pronostics vont bon train. Alors que le festival pourrait se dérouler dans une atmosphère lire plus

Belga

29 mars 2017 Une brasserie israélienne pointée du doigt parce qu'elle propose une bière palestinienne

Tous les mois, le Libira, brasserie branchée de Haïfa, ville côtière israélienne où vivent juifs et Arabes, propose une nouvelle bière. En proposant à la dégustation des bouteilles de Shepherds, une bière lancée par des Palest lire plus

Belga

29 mars 2017 Une Britannique condamnée à deux mois de prison pour avoir écouté Ed Sheeran trop fort

Une mère de famille britannique a été condamnée à deux mois de prison pour avoir dérangé ses voisins en écoutant en boucle et au volume maximum le dernier tube d’Ed Sheeran « Shape of you », rapporte mercredi Voici. Une voisine de Sonia Bryce, la lire plus

Belga

29 mars 2017 Manuel Valls annonce qu'il soutiendra Emmanuel Macron à l'élection présidentielle française

L’ancien Premier ministre français, le socialiste Manuel Valls, a annoncé, mercredi matin sur les ondes de BFMTV, qu’il soutiendra le candidat Emmanuel Macron à l’élection présidentielle. « Je prends mes responsabilités, je voterai pour Emmanuel Macron », a di lire plus

Belga

29 mars 2017 Mondial 2018: le Brésil, première équipe qualifiée pour la Russie, l'Argentine battue 2-0 en Bolivie

Le Brésil est la première équipe qualifiée pour le Mondial 2018 de football après sa démonstration contre le Paraguay (3-0) et un coup de pouce, entre autres, du Pérou, qui a battu l’Uruguay (2-1), mardi lors de la 14e journée des qualification lire plus

Belga

29 mars 2017 Conflit en Syrie: le régime et les rebelles se mettent d'accord sur l'évacuation de 60.000 civils

Les rebelles syriens et le régime du président Bachar el-Assad ont conclu un accord portant sur l’évacuation de quelque 60.000 civils résidant dans quatre zones du pays où se déroulent des combats, indique mercredi l’Observatoire syrien des droits de l’homme lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/