facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Marina Foïs en désaxée dans l'inquiétant "Irréprochable"

Dans « Irréprochable », l’actrice Marina Foïs excelle dans le rôle d’une femme inquiétante, prête à tout pour retrouver du travail. Constance (Marina Foïs), sans emploi depuis que son ancien patron l’a mise à la porte, revient dans sa ville natale. Elle espère se faire embaucher dans l’agence immobilière où elle a démarré sa carrière.

Mais une candidate plus jeune et plus flexible (Joséphine Japy) lui est préférée. Elle va alors tout faire pour essayer de retrouver la place à laquelle elle estime avoir droit.

Premier film de Sébastien Marnier, 38 ans, « Irréprochable » dresse le portrait d’une femme borderline, sociopathe poussée à bout par la violence d’une société qui met au ban ses précaires.

« J’ai senti à l’écriture qu’il y avait un portrait de femme complexe, dérangeant, intrigant, avec une narration assez déconstruite et une manière assez particulière, très libre de raconter cette femme dans sa solitude et dans sa grande énergie », a expliqué à l’AFP Marina Foïs.

« C’est un personnage qui provoque l’attraction et la répulsion au même moment, mais qui fascine », ajoute l’actrice de 46 ans, ex-membre de la troupe des Robins des Bois.

Sébastien Marnier, auteur de trois romans, de trois courts métrages et co-auteur de la série d’animation « Salaire net et monde de brutes », diffusée cette année sur Arte, affirme de son côté avoir « toujours été fasciné par les personnages en marge, les désaxés, les dingues ».

« J’aime bien comprendre comment ils fonctionnent, quelle est leur grille de lecture », a-t-il indiqué à l’AFP.

« J’ai eu envie de parler de la précarité et de la dureté de ce monde de compétition, de crise et de chômage de masse à travers les yeux d’un personnage comme celui-ci (…) Parce que mine de rien, ce sont quand même des monstres qui sont engendrés par ce monde là », poursuit le cinéaste, qui avoue avoir été « traumatisé » par ses années de précarité.

Oscillant entre le thriller et le drame psychologique, « Irréprochable » plonge d’emblée le spectateur dans un climat anxiogène, sans hésiter à l’emmener sur de fausses pistes, distillant le suspense jusqu’aux rebondissements ultimes.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 janvier 2017 Open d'Australie – Goffin "fatigué mais heureux" d'être en quart de finale après sa victoire contre Thiem

David Goffin (ATP 11) est devenu lundi le premier joueur masculin belge à se qualifier pour les quarts de finale à l’Australian Open. Dans la Rod Laver Arena, par une chaleur intense, le Liégeois, 26 ans, est une nouvelle fois parvenu à prendre la mesure de son ami Domini lire plus

Belga

23 janvier 2017 Dior rajeunit le costume, version rave party

Les défilés mixtes, comme ceux de Sacai ou Avoc samedi, sont de plus en plus courants pendant la Fashion Week masculine, à Paris. Mais il n’y avait pas une femme en vue sur le podium de Dior homme, où le costume était roi, rajeuni, version techno hardcore. La silho lire plus

Belga

23 janvier 2017 La Belgique renvoie à Bagdad pour la première fois un suspect de terrorisme

La Belgique a renvoyé à Bagdad le week-end dernier un Irakien sympathisant de l’État islamique (Daesh), ce qui constitue une première en Europe, annonce lundi le secrétaire d’État à l’Asile et la Migration Theo Francken dans les journaux de Mediahuis. lire plus

Belga

23 janvier 2017 Semaine de la haute couture: le Libanais Rabih Kayrouz ouvre le bal

Le créateur libanais Rabih Kayrouz a ouvert dimanche soir avec un défilé intimiste et plein de douceur le bal de la Semaine de la haute couture, spécificité parisienne, qui voit se succéder une trentaine de défilés jusqu’à jeudi. Cette s lire plus

Belga

23 janvier 2017 Hollywood trépigne avant les nominations aux Oscars: un peu moins blanches ?

Hollywood trépigne avant la révélation mardi des finalistes pour les Oscars, avec « La La Land » ou « Moonlight » parmi les favoris, mais après deux ans de polémique la grande question reste de voir si cette sélection sera moins « blanche » et plus diversifi lire plus

Belga

23 janvier 2017 Un nouveau thriller, "Split", en tête du box-office nord-américain

Un nouveau thriller, « Split », avec James McAvoy dans le rôle d’un homme aux multiples personnalités, a pris la tête du box-office nord-américain, selon les chiffres provisoires publiés dimanche par la société spécialisée Exhibitor Relation lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/