facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Manifestation à Bucarest après le blocage des poursuites contre un ex-ministre

Environ 2.000 personnes ont manifesté jeudi soir à Bucarest après le refus lundi du Sénat roumain de lever l’immunité d’un ancien ministre de l’Intérieur accusé d' »homicide involontaire », décision qui bloque une enquête du Parquet anticorruption (DNA). Les manifestants ont paralysé temporairement le trafic devant le siège du Sénat, brandissant des pancartes comme « La corruption tue » et criant « Honte à vous! ».
Le DNA avait ouvert une enquête en octobre après la mort d’un motard de la police qui escortait l’ancien ministre Gabriel Oprea, alors que le cortège roulait à une vitesse excessive.
Les procureurs accusent l’ex-ministre d’avoir utilisé des escortes policières de manière abusive et bénéficié en outre d’un véhicule haut de gamme acheté par son ministère en violation de la loi.
« Les élus ne peuvent pas agir comme ils le souhaitent, mais selon le mandat donné par les électeurs. Ils ne doivent pas se défendre entre eux, ils doivent créer des lois pour que ce pays puisse avancer », a déclaré à l’AFP Gabriel Patilea, un jeune manifestant. Quelques centaines de personnes ont aussi protesté jeudi soir dans d’autres villes à travers la Roumanie, selon les médias.
M. Oprea, ministre dans le gouvernement social-démocrate au pouvoir jusqu’en novembre 2015, s’était déclaré innocent et avait exhorté le Sénat, dominé par les sociaux-démocrates, à rejeter la demande du DNA.
Le vote de lundi a été critiqué par le président Klaus Iohannis et par l’ambassadeur américain en Roumanie Hans Klemm, qui a exprimé sa « déception » vis-à-vis de la décision du Sénat, soulignant que « personne ne devrait être au-dessus de la loi ».
Entrée dans l’UE en 2007, la Roumanie fait l’objet d’une stricte surveillance de Bruxelles en ce qui concerne la réforme de la justice et la lutte contre la corruption. Dans ses rapports annuels, la Commission a critiqué le Parlement de Bucarest pour son refus de lever l’immunité de plusieurs élus visés par des enquêtes du DNA.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

24 janvier 2017 RDC : deux médias d'opposition émettent après un mois de suspension

Deux médias congolais d’opposition dont le signal avait été coupé depuis plus d’un mois ont pu émettre de nouveau lundi, a-t-on appris auprès de leur directeur à Kinshasa. « Le signal de Radio liberté et [celui] de CCTV [Canal Congo tél lire plus

Belga

24 janvier 2017 Le président de la fédération du PS Namur appelle Di Rupo à faire un pas de côté

Robert Joly, le président de la fédération du PS namurois a appelé son président de parti Elio Di Rupo à « laisser place aux jeunes » et à se « remettre en question » lors des voeux présentés aux militants lundi soir au Théâtre lire plus

Belga

24 janvier 2017 USA: la nomination de Rex Tillerson à la diplomatie franchit un premier cap

La commission des Affaires étrangères du Sénat américain a approuvé lundi la nomination par Donald Trump de Rex Tillerson, ancien PDG d’ExxonMobil, à la tête du département d’Etat, malgré l’opposition démocrate. Les sénateur lire plus

Belga

24 janvier 2017 Des embryons de chevaux de course vendus pour 26.000 euros lors d'une première mondiale

La toute première vente aux enchères en ligne d’embryons de chevaux de course réalisée sur le site et-auction.com a rapporté plusieurs dizaines de milliers d’euros, a indiqué l’organisateur Björn Van Bunder lundi. L’embryon de la jument Candy, appartena lire plus

Belga

23 janvier 2017 Open d'Australie – Kim Clijsters entre mardi dans le Hall of Fame du tennis

Kim Clijsters a été nominée au mois de septembre pour rejoindre en 2017 le Hall of Fame de tennis. Elle est aujourd’hui officiellement choisie. L’ancien N.1 mondial l’Américain Andy Roddick et la joueuse néerlandaise en fauteuil roulant Monique Kalkman-van den Bosc lire plus

Belga

23 janvier 2017 Deux hommes condamnés dans une affaire de blanchiment pour un montant de 399.850 euros

Le tribunal correctionnel néerlandophone de Bruxelles a condamné le 19 janvier dernier deux hommes impliqués dans une affaire de blanchiment d’argent pour un montant de 399.850 euros. Le juge a estimé que la provenance de l’argent n’avait pas pu être démontr lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/