Mali: deuil national et état d'urgence réinstauré après l'attaque de Nampala

Le Mali a décrété trois jours de deuil et réinstauré l’état d’urgence à compter de jeudi, en raison de l’attaque d’un camp militaire à Nampala (centre) dans laquelle 17 soldats ont été tués, a annoncé le gouvernement dans un communiqué mercredi soir. Le deuil national sera observé à compter de jeudi “en hommage aux victimes de l’attaque terroriste” mardi contre les forces maliennes à Nampala, et l’état d’urgence est déclaré “pour une durée de dix jours” à compter de jeudi, des mesures annoncées lors du Conseil des ministres tenu mercredi, selon le communiqué.

Partager l'article

21 juillet 2016 - 01h25