Sur BX1 TV Maintenant : "L’Interview"

Magritte du Cinéma 2017 – L'acteur français André Dussollier honoré lors de la cérémonie des Magritte du Cinéma

L’Académie André Delvaux, organisatrice de la cérémonie des Magritte du Cinéma, a décerné samedi un Magritte d’honneur à l’acteur André Dussollier, en présence de Lucas Belvaux, réalisateur de « Chez Nous » dans lequel le Français incarne un médecin qui recrute une infirmière pour figurer sur la liste d’un parti politique d’extrême droite. Après une « standing ovation », André Dussollier a pris la parole pour tenir un discours teinté de sarcasme. « Lucas Belvaux s’est permis de mettre en péril un parti politique en tête de tous les sondages », a-t-il déclaré en référence aux vives critiques dont a fait l’objet le dernier long métrage du réalisateur belge de la part du Front National en France. « Je me demande si je ne vais pas être contraint de vous demander l’asile politique », a poursuivi l’acteur.
Homme de théâtre et de cinéma, André Dussollier a tourné pour des pointures telles que François Truffaut, Jean-Paul Rappeneau, Alain Resnais, Jacques Doillon ou encore Claude Lelouch.
Doté d’une riche filmographie tout en menant en parallèle une carrière sur les planches, le comédien compte notamment à son palmarès « Trois hommes et un couffin » de Coline Serreau (1985), « Tanguy » d’Étienne Chatiliez (2001), « 36 Quai des Orfèvres » d’Olivier Marchal (2004) et « Ne le dis à personne » de Guillaume Canet (2006). C’est également sa voix qui, en off, jalonne « Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain » de Jean-Pierre Jeunet (2001).
« 44 ans de carrière, plus de 90 films, 22 pièces de théâtre, 3 César, 1 Molière… ce sont les chiffres éloquents du prestigieux parcours d’André Dussollier », souligne l’Académie André Delvaux.

Partager l'article

04 février 2017 - 10h30