facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Maggie De Block regrette l'autonomie de la centrale 112 de Bruxelles Maggie De Block regrette l'autonomie de la centrale 112 de Bruxelles

La ministre de la Santé publique, Maggie De Block, estime que le caractère régional de la centrale 112 de Bruxelles ne facilite pas la gestion des appels d’urgence. La loi spéciale de 1989 relative aux institutions bruxelloises place la gestion des appels d’urgence à Bruxelles sous la compétence de la Région bruxelloise. La centrale de secours de Bruxelles n’a donc pas été fédéralisée en 2014, au contraire des autres centrales.

« Cela mène, sans doute avec les meilleures intentions, au fait que cette centrale n’intervient souvent pas de façon intégrée, dans le sens qu’elle suit sa propre réglementation en matière de gestion des appels d’urgence. C’est un point difficile dans la coordination et une intervention uniforme dans tout le pays », a déclaré la ministre devant la commission d’enquête parlementaire sur les attentats du 22 mars.

Des problèmes de coordination entre les centrales de Bruxelles et de Louvain sont apparus ce jour-là. L’hôpital de Saint-Luc, proche de l’aéroport national, n’a pas été utilisé. Louvain ne voulait pas surcharger Bruxelles, touché à Maelbeek, et Bruxelles pensait que Saint-Luc avait reçu des blessés de l’aéroport.

En dépit de ces problèmes, les services de secours ont « très bien fonctionné » ce jour-là, a assuré la ministre, même s’il s’agissait d’attentats terroristes inédits en Belgique et qui se sont succédé dans un délai rapproché et sur des territoires proches. La ministre de la Santé publique, Maggie De Block, estime que le caractère régional de la centrale 112 de Bruxelles ne facilite pas la gestion des appels d’urgence. La loi spéciale de 1989 relative aux institutions bruxelloises place la gestion des appels d’urgence à Bruxelles sous la compétence de la Région bruxelloise. La centrale de secours de Bruxelles n’a donc pas été fédéralisée en 2014, au contraire des autres centrales.

« Cela mène, sans doute avec les meilleures intentions, au fait que cette centrale n’intervient souvent pas de façon intégrée, dans le sens qu’elle suit sa propre réglementation en matière de gestion des appels d’urgence. C’est un point difficile dans la coordination et une intervention uniforme dans tout le pays », a déclaré la ministre devant la commission d’enquête parlementaire sur les attentats du 22 mars.

Des problèmes de coordination entre les centrales de Bruxelles et de Louvain sont apparus ce jour-là. L’hôpital de Saint-Luc, proche de l’aéroport national, n’a pas été utilisé. Louvain ne voulait pas surcharger Bruxelles, touché à Maelbeek, et Bruxelles pensait que Saint-Luc avait reçu des blessés de l’aéroport.

En dépit de ces problèmes, les services de secours ont « très bien fonctionné » ce jour-là, a assuré la ministre, même s’il s’agissait d’attentats terroristes inédits en Belgique et qui se sont succédé dans un délai rapproché et sur des territoires proches.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

25 mai 2017 Trump a quitté l'ambassade américaine pour se rendre dans le quartier européen

Le président américain Donald Trump a quitté jeudi matin l’ambassade américaine, où il a passé la nuit, pour se rendre dans le quartier européen. Un impressionnant dispositif policier encadrait une nouvelle fois le déplacement de « Potus » (Presi lire plus

Belga

25 mai 2017 The Hotel toujours entouré d'une vaste zone de sécurité

The Hotel, où Melania Trump a passé la nuit, reste entouré d’une vaste zone de sécurité, même si le Boulevard de Waterloo, entre la Porte de Namur et l’avenue Louise a été rouvert à la circulation, a constaté l’agence Belga sur pla lire plus

Belga

25 mai 2017 L'Otan rejoint la coalition anti-Daech

L’Otan va rejoindre la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis contre le groupe djihadiste Etat islamique (EI), sans participer aux opérations de combat, a annoncé jeudi le secrétaire général de l’Alliance atlantique, Jens Stoltenberg, à q lire plus

Belga

25 mai 2017 Mars: une enquête pointe les raisons du crash de l'atterrisseur européen

Un logiciel de bord trompé « par des informations contradictoires » juste avant l’atterrissage sur Mars: les raisons du crash du module européen Schiaparelli le 19 octobre ont été établies par une enquête diligentée par l’Agence spatiale européenn lire plus

Belga

25 mai 2017 Attentat à Manchester – L'auteur des faits était arrivé de Düsseldorf

L’auteur de l’attentat de lundi à Manchester, Salman Abedi, avait pris l’avion de Düsseldorf à Manchester 4 jours avant les faits, ont confirmé des sources sécuritaires allemandes. En 2015, l’homme avait déjà séjourné à Francfort o lire plus

Belga

25 mai 2017 Attentat à Manchester – Les fuites "nuisent" à l'enquête

La police antiterroriste britannique a regretté jeudi la « divulgation non autorisée » d’informations notamment aux Etats-Unis sur l’attentat contre un concert lundi à Manchester, jugeant que cela « nuisait » à l’enquête. « Nous apprécions grandement les relations lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/