facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Maggie De Block critiquée par les étudiants, les psychomotriciens et le PTB

Les décisions de Maggie De Block, ministre des Affaires sociales et de la Santé, ne font pas l’unanimité. D’un côté, dans le cadre du budget fédéral, la décision de geler les nouvelles reconnaissances de maisons médicales est dénoncée par le PTB. D’un autre côté, les étudiants et les psychomotriciens s’insurgent de la confirmation annoncée mercredi, selon eux, par Maggie De Block au ministre de l’Enseignement supérieur pour la Fédération Wallonie-Bruxelles, Jean-Claude Marcourt, de son refus de reconnaître la profession de psychomotriciens. Parmi les mesures prises dans le budget des soins de santé, Médecine pour le Peuple, le réseau des maisons médicales du PTB, dénonce le gel des nouvelles demandes de reconnaissance pour l’ouverture d’une maison médicale, organisme qui propose, pour la plupart, des soins de première ligne gratuits. Selon le réseau, « cette attaque (…) met en danger le droit à la santé (des) patients ».

« Il y aura une évaluation jusqu’en 2017 lorsqu’un audit sera organisé sur l’organisation, le fonctionnement des structures et les coûts », justifiait mardi le cabinet de la ministre, selon qui il s’agit de veiller à une amélioration du système.

« Au lieu de s’attaquer aux problèmes des salaires faramineux de certains spécialistes, elle (Maggie De Block, ndlr) préfère pratiquer des économies linéaires (et) vise spécifiquement les médecins qui ont une fibre sociale », s’insurge Dr Sofie Merckx, porte-parole de Médecine pour le Peuple.

Maggie De Block est également pointée du doigt par l’Union professionnelle des psychomotriciens francophones (UPBPF) et la Fédération des étudiants francophones (Fef). Les deux associations dénoncent la confirmation mercredi de son refus de reconnaître les psychomotriciens comme profession paramédicale, ce qui empêche d’exercer ce métier, sauf en milieu scolaire. Elles se disent prêtes à envisager des actions juridiques à l’encontre de l’État et de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

27 avril 2017 Manifestation anti-Trump à Londres pour les 100 jours de sa présidence

Cent personnes symboliquement déguisées en Statue de la liberté se sont rassemblées jeudi devant l’ambassade des Etats-Unis à Londres pour dénoncer la présidence de Donald Trump, qui s’apprête à fêter, samedi, ses 100 premiers jours lire plus

Belga

27 avril 2017 Gouvernance en Wallonie: "ça va dans le bon sens, mais que de temps perdu ! "

« Que de temps perdu depuis le discours d’Elio Di Rupo sur les parvenus », a réagi jeudi le chef de groupe MR au parlement wallon, Pierre-Yves Jeholet, à propos des mesures d’éthique et de gouvernance annoncées par le gouvernement wallon, et qui à ses yeux « vont dans lire plus

Belga

27 avril 2017 Les Galeries Royales Saint-Hubert s'offrent un nouvel éclairage pour leurs 170 ans

Les Galeries Royales Saint-Hubert, inaugurées en 1847, poursuivent leur cure de jouvence et bénéficient désormais d’un nouvel éclairage intérieur plus économique et plus écologique (LED). Afin de marquer l’événement, les Galeries lire plus

Belga

27 avril 2017 Licence des services postaux – Alexander De Croo tiendra compte des remarques de la Commission européenne

Le ministre en charge de la Poste, Alexander De Croo (Open Vld), travaille actuellement à l’élaboration d’une nouvelle loi concernant les services postaux. « Les textes sont en préparation. Nous tiendrons compte des remarques de la Commission européenne », a-t-il indiqu lire plus

Belga

27 avril 2017 Liban Moustapha Hassan, énucléé à Ixelles, dénonce un crime politique

Liban Moustapha Hassan, l’opposant djiboutien qui a été énucléé le 6 novembre 2016 à Ixelles, a dénoncé jeudi le « crime politique » perpétré par un autre parti d’opposition dont il a été victime. Son avocat Georges-He lire plus

Belga

27 avril 2017 Abattage sans étourdissement – La commission du parlement wallon aura la possibilité de voter le 5 mai

La commission de l’Environnement du parlement wallon aura la possibilité de voter le vendredi 5 mai prochain sur la proposition de décret interdisant l’abattage d’animaux sans étourdissement préalable, moyennant certaines modalités pour l’abattage rituel, a-t-on ap lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/