facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Maggie De Block critiquée par les étudiants, les psychomotriciens et le PTB

Les décisions de Maggie De Block, ministre des Affaires sociales et de la Santé, ne font pas l’unanimité. D’un côté, dans le cadre du budget fédéral, la décision de geler les nouvelles reconnaissances de maisons médicales est dénoncée par le PTB. D’un autre côté, les étudiants et les psychomotriciens s’insurgent de la confirmation annoncée mercredi, selon eux, par Maggie De Block au ministre de l’Enseignement supérieur pour la Fédération Wallonie-Bruxelles, Jean-Claude Marcourt, de son refus de reconnaître la profession de psychomotriciens. Parmi les mesures prises dans le budget des soins de santé, Médecine pour le Peuple, le réseau des maisons médicales du PTB, dénonce le gel des nouvelles demandes de reconnaissance pour l’ouverture d’une maison médicale, organisme qui propose, pour la plupart, des soins de première ligne gratuits. Selon le réseau, « cette attaque (…) met en danger le droit à la santé (des) patients ».

« Il y aura une évaluation jusqu’en 2017 lorsqu’un audit sera organisé sur l’organisation, le fonctionnement des structures et les coûts », justifiait mardi le cabinet de la ministre, selon qui il s’agit de veiller à une amélioration du système.

« Au lieu de s’attaquer aux problèmes des salaires faramineux de certains spécialistes, elle (Maggie De Block, ndlr) préfère pratiquer des économies linéaires (et) vise spécifiquement les médecins qui ont une fibre sociale », s’insurge Dr Sofie Merckx, porte-parole de Médecine pour le Peuple.

Maggie De Block est également pointée du doigt par l’Union professionnelle des psychomotriciens francophones (UPBPF) et la Fédération des étudiants francophones (Fef). Les deux associations dénoncent la confirmation mercredi de son refus de reconnaître les psychomotriciens comme profession paramédicale, ce qui empêche d’exercer ce métier, sauf en milieu scolaire. Elles se disent prêtes à envisager des actions juridiques à l’encontre de l’État et de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

24 janvier 2017 Otan: le ministre américain de la Défense assure l'engagement "inébranlable" de Washington

Le ministre américain de la Défense James Mattis a affirmé lundi lors d’un appel avec son homologue britannique Michael Fallon que l’engagement des Etats-Unis envers l’Otan était « inébranlable », a rapporté le porte-parole du Pentagone dans un communiqu lire plus

Belga

24 janvier 2017 RDC : deux médias d'opposition émettent après un mois de suspension

Deux médias congolais d’opposition dont le signal avait été coupé depuis plus d’un mois ont pu émettre de nouveau lundi, a-t-on appris auprès de leur directeur à Kinshasa. « Le signal de Radio liberté et [celui] de CCTV [Canal Congo tél lire plus

Belga

24 janvier 2017 Le président de la fédération du PS Namur appelle Di Rupo à faire un pas de côté

Robert Joly, le président de la fédération du PS namurois a appelé son président de parti Elio Di Rupo à « laisser place aux jeunes » et à se « remettre en question » lors des voeux présentés aux militants lundi soir au Théâtre lire plus

Belga

24 janvier 2017 USA: la nomination de Rex Tillerson à la diplomatie franchit un premier cap

La commission des Affaires étrangères du Sénat américain a approuvé lundi la nomination par Donald Trump de Rex Tillerson, ancien PDG d’ExxonMobil, à la tête du département d’Etat, malgré l’opposition démocrate. Les sénateur lire plus

Belga

24 janvier 2017 Des embryons de chevaux de course vendus pour 26.000 euros lors d'une première mondiale

La toute première vente aux enchères en ligne d’embryons de chevaux de course réalisée sur le site et-auction.com a rapporté plusieurs dizaines de milliers d’euros, a indiqué l’organisateur Björn Van Bunder lundi. L’embryon de la jument Candy, appartena lire plus

Belga

23 janvier 2017 Open d'Australie – Kim Clijsters entre mardi dans le Hall of Fame du tennis

Kim Clijsters a été nominée au mois de septembre pour rejoindre en 2017 le Hall of Fame de tennis. Elle est aujourd’hui officiellement choisie. L’ancien N.1 mondial l’Américain Andy Roddick et la joueuse néerlandaise en fauteuil roulant Monique Kalkman-van den Bosc lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/