facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Madonna visite le chantier d'un hôpital pour enfants qu'elle finance au Malawi

La chanteuse américaine Madonna a visité dimanche le chantier de l’unité de chirurgie pédiatrique qu’elle finance à Blantyre, la capitale économique du Malawi, annonçant qu’elle « devrait ouvrir en 2017 ». L’artiste pop, qui s’est dit « ravie » de ce projet, a adopté deux enfants dans ce pays pauvre d’Afrique australe, une fille en 2006, Mercy James, et un garçon en 2009, David Banda.
« Ce nouvel équipement est la première unité de soins intensifs pour les enfants » dans un hôpital au Malawi, a souligné la star. « Cela aura un énorme impact pour sauver des vies d’enfants ».
C’est sa fondation, Raising Malawi, qui finance cette unité de 50 lits dans l’hôpital Queen Elizabeth Central de Blantyre.
L’actuelle unité de soins intensifs du Queen Elizabeth Central, un établissement datant de 1958 et appelé à soigner les 600.000 habitants de Blantyre, abrite seulement quatre lits.
L’accès aux soins hospitaliers est insuffisant au Malawi où 40% des 15 millions d’habitants vivent sous le seuil de pauvreté avec seulement un dollar par jour. Le pays est très dépendant de l’aide extérieure et le sida y a fait près d’un million d’orphelins. Il figure parmi les 20 pays les moins développés au monde, selon l’indice de Développement humain (IDH) des Nations unies.
C’est la première fois depuis deux ans que Madonna revient au Malawi, où elle avait suscité une controverse. En 2013 notamment, un séjour de la star dans le pays avait donné lieu à des frictions avec la présidente d’alors Joyce Banda, qui avait lui avait reproché de se comporter avec les autorités en terrain conquis, de réclamer un traitement de VIP injustifié et de se vanter exagérément de sa générosité envers le Malawi.
Mais son successeur, Peter Mutharika, élu en 2014, a tout fait pour renouer avec l’artiste. Madonna doit d’ailleurs le rencontrer lundi. La pop star a confirmé qu’elle ne relancera pas son projet d’une école pour filles dans le pays, un projet à 15 millions de dollars qui avait été annulé après des allégations de mauvaise gestion, alimentant la querelle avec l’ancienne présidente.
« C’était une excellente idée, mais nous voulons construire plus d’écoles primaires », a-t-elle expliqué.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

28 mai 2017 Meteo – Soleil et chaleur dimanche, avec risque d'orage dans l'intérieur des terres

Le temps restera très chaud ( 26 à 31 degrés) avec, dans l’intérieur des terres, des averses et des orages, indique l’IRM dimanche. A la côte, le temps sera aussi sec et ensoleillé mais moins chaud avec des températures jusqu’à 22 degrés. lire plus

Belga

28 mai 2017 Au G7, Macron fait assaut d'amababilité envers Trump

« M. Trump est pragmatique, ouvert et a envie de travailler »: malgré leur désaccord au G7 sur le climat, le président français Emmanuel Macron a fait assaut d’amabilité samedi envers son homologue américain. « J’ai vu un dirigeant qui a des convictions fortes, lire plus

Belga

28 mai 2017 20 km de Bruxelles – Cent vigt-six nationalités représentées parmi les 40.000 coureurs

Pas moins de 126 nationalités seront représentées parmi les quelque 40.000 coureurs qui sillonneront dimanche la capitale à l’occasion de la 38e édition des 20 km de Bruxelles. Un nombre record de 350.000 bouteilles d’eau seront distribuées le long du parcou lire plus

Belga

28 mai 2017 Jaimie Deblieck est le nouveau Mister Gay Belgium

Jaimie Deblieck, 18 ans, a été élu Mister Gay Belgium 2017, samedi soir au théâtre anversois Elckerlyc. Représentant les 12 prochains mois la communauté homosexuelle et transgenres, il entend se battre pour son acceptation dans le monde du travail. Le lire plus

Belga

28 mai 2017 Corée du Nord: Kim assiste au test d'un nouveau type d'armement antiaérien

La Corée du Nord a testé un nouveau type de système d’armes guidées sol-air sous les yeux du dirigeant du régime isolé Kim Jong-un, rapporte l’Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA), citée par l’agence de presse sud-coréenne Yonh lire plus

Belga

28 mai 2017 Philippines: des propos pro-viol du président Duterte justifiés comme une "bravade"

Le président philippin fait à nouveau l’objet de critiques après avoir tenus des propos pro-viol à l’armée, justifiés comme une « plaisanterie ». Rodrigo Duterte a récemment imposé la loi martiale dans le sud de l’archipel asiatique. L’homme fort lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/