Madonna : "Faire exploser la Maison-Blanche était une métaphore"

Au lendemain de l’investiture du 45e président des États-Unis, la chanteuse Madonna avait pris la parole lors de la “Women’s March” organisée le 21 janvier à New-York pour protester contre Donald Trump. Dans son discours, Madonna avait notamment évoqué l’envie “de faire exploser la Maison-Blanche”. Des propos qu’elle a rapidement clarifiés sur les réseaux sociaux. Pointée du doigt pour incitation à la violence, la chanteuse a répondu sur Instagram en postant une photo sur laquelle est écrit : “J’ai choisi l’amour”.

“Je ne suis pas une personne violente, je ne fais pas la promotion de la violence et il est important que les gens entendent et comprennent mon discours dans son intégralité plutôt qu’une phrase sortie de son contexte. J’ai parlé de façon imagée et j’ai partagé deux façons de voir les choses : l’une pleine d’espoir, l’autre en ressentant de la colère et de l’indignation, ce que j’ai personnellement vécu. Cependant, je sais qu’agir dans la colère ne résout rien. Et que la seule façon de changer les choses au mieux est de le faire avec amour”, a-t-elle écrit.

Partager l'article

23 janvier 2017 - 16h15