facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

L'ouragan Nicole commence à s'éloigner des Bermudes, pas de mort ni de blessé grave

L’ouragan Nicole, qui s’affaiblit, commençait à s’éloigner du petit archipel britannique des Bermudes jeudi soir sans avoir fait de mort ni de blessé grave, même si de forts coups de vents sont toujours possibles. « Un affaiblissement est prévu dans les deux prochains jours, mais Nicole devrait conserver la force d’un ouragan même s’il pourrait se transformer en cyclone post-tropical (tempête tropicale) samedi », a indiqué le Centre américain des ouragans (NHC), basé à Miami (sud-est des Etats-Unis).
Nicole se déplaçait vers le nord-est à la vitesse de 33 kilomètres à l’heure, avec des vents atteignant un maximum de 177 kilomètres à l’heure. Le NHC avait qualifié l’ouragan d' »extrêmement dangereux », le classant en catégorie 3 de l’échelle de Saffir-Simpson qui en compte 5.
« Ce fut une longue journée », a déclaré le Premier ministre des Bermudes, Michael Dunkley, aux médias locaux.
Selon M. Dunkley, le pire de la tempête est passé, sans faire de mort ni de blessé grave. Il a demandé à ses concitoyens de rester chez eux afin de ne pas encombrer les routes et faciliter les efforts de nettoyage.
La société d’électricité des Bermudes, Belco, a indiqué que plus de 11.000 personnes étaient à nouveau approvisionnées en électricité jeudi soir, même si quelque 16.000 autres restaient dans le noir.
Les autorités avaient décidé mercredi de fermer les écoles et les administrations gouvernementales. Les bâtiments avaient été barricadés et de nombreux vols avaient été annulés.
Les pluies torrentielles et les vents violents avaient commencé à frapper l’archipel tôt jeudi matin.
Selon le NHC, le niveau de l’eau devrait rapidement baisser mais une forte houle devrait envelopper les Bermudes avant de se déplacer vers le nord, vers la côte est des Etats-Unis, créant « de dangereuses conditions pour surfer et des courants d’arrachement ».
La semaine dernière, l’ouragan Matthew avait provoqué d’énormes dégâts en Haïti et dans d’autres pays des Caraïbes avant de se déplacer vers la côte sud-est des Etats-Unis.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

24 mai 2017 Pour Trump, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un est un "fou avec des armes nucléaires"

Le président américain Donald Trump a qualifié le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un de « fou avec des armes nucléaires », lors d’une conversation téléphonique fin avril avec son homologue philippin Rodrigo Duterte, a rapporté mardi soir le Washin lire plus

Belga

24 mai 2017 Philippines: la loi martiale dans le sud pourrait durer un an

Le président des Philippines Rodrigo Duterte a annoncé mercredi que la loi martiale qu’il a instaurée à Mindanao, dans le sud du pays, pourrait être en vigueur pendant un an. M. Duterte a instauré la loi martiale mardi à Mindanao afin de rétabli lire plus

Belga

24 mai 2017 Une célèbre autoroute de Californie partiellement ensevelie sous un éboulement

Un énorme glissement de terrain a enseveli une partie de la Highway 1, une autoroute mythique de la Californie qui avait déjà été fermée par endroits à la suite de pluies diluviennes cet hiver, ont rapporté les autorités mardi. L’effondr lire plus

Belga

24 mai 2017 Bahreïn: tirs sur des manifestants, 5 morts, des dizaines de blessés et 286 arrestations

La police a ouvert le feu mardi à Bahreïn pour disperser des manifestants, faisant cinq morts et ravivant les tensions entre la dynastie sunnite et la population à majorité chiite dans ce pays du Golfe allié des Etats-Unis. Cette opération de sécurit lire plus

Belga

24 mai 2017 L'agence de presse officielle du Qatar piratée par "une entité inconnue"

Le Qatar a annoncé mercredi que son agence de presse officielle avait été piratée par une « entité inconnue » et avait diffusé un faux communiqué attribué à l’émir Tamim ben Hamad al-Thani. « L’agence de presse du Qatar a ét lire plus

Belga

24 mai 2017 Guatemala: routes bloquées pour exiger la démission du président

Des organisations paysannes et indigènes du Guatemala ont bloqué mardi au moins 20 routes du pays afin d’exiger la démission du président Jimmy Morales, qu’ils accusent d’être incapable de gouverner et d’entretenir la corruption. « Nous exigeons la démission d lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/