Londres: "Pas de preuve de radicalisation" du suspect, un Norvégien d'origine somalienne

La police n’a pas trouvé de preuve de radicalisation du suspect de l’attaque au couteau qui a fait un mort et cinq blessés mercredi soir à Londres, a déclaré le chef adjoint de Scotland Yard lors d’une déclaration à la presse jeudi matin. « Jusqu’ici, nous n’avons pas trouvé de preuve de radicalisation suggérant que l’homme en garde à vue a agi pour un motif terroriste », a déclaré M. Rowley.

Le jeune homme de 19 ans, un Norvégien d’origine somalienne arrêté peu après l’attaque perpétré à Russell Square, dans le centre de Londres, a agi de manière « spontanée » et « au hasard », a-t-il ajouté.

La victime décédée mercredi soir, âgée d’une soixantaine d’années, est une Américaine. Les personnes blessées viennent, elles, du Royaume-Uni, d’Israël, d’Australie et des Etats-unis, selon la BBC.

Partager l'article

04 août 2016 - 13h20