facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

L'OMS s'inquiète de la ségrégation envers les personnes âgées L'OMS s'inquiète de la ségrégation envers les personnes âgées

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) s’inquiète de la ségrégation exercée envers les personnes âgées, soulignant qu’elle a des conséquences significatives sur leur santé mentale et physique, selon un rapport publié jeudi. « Il est temps de cesser de vouloir identifier les gens en fonction de leur âge, et cela aboutira à des sociétés plus prospères, plus équitables et en meilleur santé », a déclaré, lors d’une conférence de presse à Genève, John Beard, en charge à l’OMS des problèmes liés aux personnes âgées.

Dans son « Rapport mondial sur le vieillissement et la santé », l’OMS cite les résultats d’un sondage réalisé auprès de 83.000 personnes (adultes de plus de 18 ans) dans 57 pays. À la question: « pensez-vous que les personnes âgés sont suffisamment respectées de nos jours? », 60% des personnes interrogées ont répondu non, avec des pourcentages particulièrement élevés dans les pays à hauts revenus.

Ce sondage montre « que l’âgisme est quelque chose de très répandu », a souligné M. Beard, qui estime que les personnes âgées ne devraient pas être contraintes de prendre leur retraite. « La société bénéficiera de ses personnes âgées si nous vieillissons en meilleure santé », a renchéri Alana Officer, une autre responsable de l’OMS.

Les personnes âgées qui ressentent qu’elles sont un fardeau risquent la dépression et l’isolement, avance le rapport.

Une étude récente a montré, selon l’OMS, que les personnes âgées qui sont dans un état d’esprit négatif, vivent en moyenne 7,5 ans de moins que les personnes positives.

« Luttons contre l’âgisme », c’est-à-dire « la ségrégation et la discrimination envers une personne en raison de son âge », sera le mot d’ordre de la Journée internationale des personnes âgées célébrée le 1er octobre par l’OMS.

Le nombre de sexagénaires, et plus, va doubler d’ici 2025 et atteindra plus de 2 milliards de personnes d’ici plus de 30 ans. En 2050, une personne sur 5 aura plus de 60 ans, et 80% d’entre elles auront des revenus faibles ou moyens. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) s’inquiète de la ségrégation exercée envers les personnes âgées, soulignant qu’elle a des conséquences significatives sur leur santé mentale et physique, selon un rapport publié jeudi. « Il est temps de cesser de vouloir identifier les gens en fonction de leur âge, et cela aboutira à des sociétés plus prospères, plus équitables et en meilleur santé », a déclaré, lors d’une conférence de presse à Genève, John Beard, en charge à l’OMS des problèmes liés aux personnes âgées.

Dans son « Rapport mondial sur le vieillissement et la santé », l’OMS cite les résultats d’un sondage réalisé auprès de 83.000 personnes (adultes de plus de 18 ans) dans 57 pays. À la question: « pensez-vous que les personnes âgés sont suffisamment respectées de nos jours? », 60% des personnes interrogées ont répondu non, avec des pourcentages particulièrement élevés dans les pays à hauts revenus.

Ce sondage montre « que l’âgisme est quelque chose de très répandu », a souligné M. Beard, qui estime que les personnes âgées ne devraient pas être contraintes de prendre leur retraite. « La société bénéficiera de ses personnes âgées si nous vieillissons en meilleure santé », a renchéri Alana Officer, une autre responsable de l’OMS.

Les personnes âgées qui ressentent qu’elles sont un fardeau risquent la dépression et l’isolement, avance le rapport.

Une étude récente a montré, selon l’OMS, que les personnes âgées qui sont dans un état d’esprit négatif, vivent en moyenne 7,5 ans de moins que les personnes positives.

« Luttons contre l’âgisme », c’est-à-dire « la ségrégation et la discrimination envers une personne en raison de son âge », sera le mot d’ordre de la Journée internationale des personnes âgées célébrée le 1er octobre par l’OMS.

Le nombre de sexagénaires, et plus, va doubler d’ici 2025 et atteindra plus de 2 milliards de personnes d’ici plus de 30 ans. En 2050, une personne sur 5 aura plus de 60 ans, et 80% d’entre elles auront des revenus faibles ou moyens.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

27 février 2017 Bruxelles: le tunnel Stéphanie en direction du centre fermé à cause d'inondations

Le tunnel Stéphanie en direction du centre est fermé depuis lundi 15h30 en raison d’inondations, a fait savoir Bruxelles Mobilité. Les pompiers sont à pied d’oeuvre afin d’évacuer l’eau qui s’est accumulée à cause des fortes pluies. Le tunnel Georges lire plus

Belga

27 février 2017 Appel Bruxelles – Le procès de Barbara Gandolfi pour faillite frauduleuse s'ouvrira en mai 2018

La cour d’appel de Bruxelles entamera le procès de l’ancienne playmate Barbara Gandolfi et de son ex-compagnon Frédéric Vanderwilt en mai 2018, a-t-elle décidé lundi. En mai 2015, la femme d’affaires a été condamnée par le tribunal correctionne lire plus

Belga

27 février 2017 USA: Trump promet une "hausse historique" pour l'armée dans le prochain budget fédéral

Le président américain Donald Trump a promis lundi « une hausse historique » de l’enveloppe destinée à la Défense dans le prochain budget fédéral dont les grandes priorités devraient être annoncées dans la journée. « Ce budget lire plus

Belga

27 février 2017 Oscars 2017 – Une produc­trice donnée pour morte durant l'hommage aux disparus du 7e Art

Après l’annonce erronée du sacre de « La La Land » dans la catégorie « Meilleur film », une autre erreur a été commise durant la 89e cérémonie des Oscars qui s’est déroulée dimanche soir à Los Angeles. Une photo de productrice de film lire plus

Belga

27 février 2017 TAP Bruxelles – Remise en liberté de L. Storme: le parquet de Bruxelles ne se pourvoit pas en cassation

Le parquet de Bruxelles a décidé de ne pas introduire de pourvoi en cassation après que le tribunal de l’application des peines de Bruxelles a accordé la libération conditionnelle à Léopold Storme vendredi dernier, a indiqué lundi le parquet qu lire plus

Belga

27 février 2017 Evasion de la prison de Lantin: le détenu est bien Mustapha Iken

L’individu qui s’est évadé dimanche de la prison de Lantin (Juprelle), en région liégeoise, est bien Mustapha Iken. Celui-ci a été condamné pour des faits de grand banditisme. Il pourrait être armé et est considéré comme dan lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/