L'OCAM met en garde contre l'avancée de l'islam radical en Belgique

Une forme radicale de l’islam se propage en Belgique au détriment de l’islam modéré, ressort-il d’un nouveau rapport de l’Organe de coordination pour l’analyse de la menace (OCAM), dont font écho mercredi les journaux du groupe Mediahuis. « Un nombre croissant de mosquées et de centres islamiques en Belgique sont sous l’emprise du wahhabisme, l’appareil missionnaire salafiste », avertit l’OCAM dans son dernier rapport sur l’influence du salafisme en Belgique et en Europe.
Le wahhabisme est un courant radical de l’islam sunnite promu par l’Arabie saoudite. Il prône un retour à la « pureté » originelle de l’islam.
En Belgique, des imams issus de ce courant prêchent régulièrement dans les mosquées, et de plus en plus se revendiquent strictement wahhabites, notamment à Bruxelles, Anvers et Malines.
En parallèle, le courant se propage en Europe via les chaînes de télévision wahhabites et les médias en ligne.
Selon l’OCAM, il s’agit d’une minorité. Mais l’organe met en garde: « L’imam modéré dans sa mosquée ne peut rien faire face à cette violence médiatique ».
D’après le quotidien De Standaard, le patron de l’OCAM Paul Van Tigchelt n’a pas souhaité réagir après la fuite de ce rapport.

Partager l'article

08 février 2017 - 08h45