L'Islande envisage d'arrimer la couronne à l'euro ou à la livre

L’Islande envisage d’arrimer sa couronne à une devise de référence, probablement l’euro ou la livre sterling, dans le but de stabiliser son cours très fluctuant, indique lundi le ministre islandais des Finances au Financial Times. La devise islandaise flambe sous l’effet du spectaculaire redressement économique de l’île après la crise de 2008 qui avait obligé les autorités à nationaliser trois banques défaillantes et à imposer un contrôle des mouvements de capitaux.
Lorsque ces contrôles ont été levés en mars, les analystes espéraient voir la couronne se déprécier.
Mais les facteurs haussiers continuent de peser plus lourd: explosion du tourisme, vigueur de la consommation, taux d’intérêt élevés dont les rendements attirent les investisseurs. L’Islande a enregistré l’an dernier une croissance de 7,2%, 11% au seul dernier trimestre.
« Est-ce que le statu quo est intenable? Oui. Tout le monde est d’accord. Nous aimerions une politique qui stabilise la monnaie », a indiqué le ministre, Benedikt Johannesson.
La couronne devrait donc être arrimée à une monnaie solide et forte pour des avantages comparables à ceux du Danemark qui a de longue date lié sa couronne au Deutschmark puis à l’euro.
Dans un entretien à l’AFP début avril, M. Johannesson avait déclaré que l’appréciation de la couronne était « l’une des choses qui (le) préoccup(ai)ent le plus dans l’économie islandaise ».
La hausse face à la livre ou l’euro inquiète particulièrement le secteur de la pêche qui exporte vers l’Europe près des trois quarts de ses produits.
En un an, toutes les devises étrangères ont perdu de la valeur face à la couronne. Parmi les plus fortes baisses: la livre sterling (-22%), la couronne suédoise (-17%) et l’euro (-15%).
Un euro vaut environ 120,9 couronnes au cours actuel.

Partager l'article

03 avril 2017 - 11h20