facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Lire les émotions sur un visage s'apprend dès le plus jeune âge

Dès sept mois, un enfant sait décrypter les émotions qui s’expriment sur les visages, mais les stratégies qu’il utilise diffèrent selon sa culture. C’est le constat d’une étude
internationale coordonnée par l?Université de Fribourg. Depuis leur plus tendre enfance, les humains développent des circuits neuronaux spécifiquement dédiés à montrer et reconnaître une variété d’expressions faciales. Celles-ci jouent un rôle crucial dans la survie de l’espèce.

Cependant, des études, déjà menées à l’Université de Fribourg (UNIFR), ont montré que les mécanismes perceptifs que les adultes utilisent pour transmettre et décoder des signaux émotionnels visuels diffèrent entre l’Occident et l’Orient. Si, pour les Occidentaux, la bouche est clairement le centre de l’attention et de l’expression, celles-ci se focalisent sur les yeux chez les Orientaux.

«Ces mécanismes se reflètent d’ailleurs parfaitement dans l’utilisation que nous faisons des émoticônes», explique Roberto Caldara, professeur au Laboratoire de neurosciences visuelles et sociales et responsable du Eye and Brain Mapping Laboratory (iBMLab) de l’UNIFR, cité vendredi dans un communiqué de cette dernière. En Orient, les changements d’expression sont visibles dans les yeux. Heureux et malheureux se traduisent respectivement par: ^_^ et T_T. Tandis qu’en Occident, c’est par la bouche que la différence s’exprime: :) et :(.

Si ceci est valable pour les adultes, aucune étude n’avait encore examiné à partir de quel âge ces différences devenaient effectives. Pour le découvrir, Roberto Caldara a coordonné une
étude, menée entre l’Angleterre, l’Italie et le Japon, qui montre qu’un bébé de sept mois utilise déjà les mêmes stratégies que les adultes du milieu dans lequel il grandit.

Des tests ont été menés sur 77 enfants nés en Angleterre et 76 enfants nés au Japon. Les mouvements de leurs yeux ont été suivis et analysés, alors qu’ils observaient des expressions de joie ou de peur sur des visages alternativement orientaux ou occidentaux.

Les résultats montrent que les enfants occidentaux fixent leur attention sur la bouche et les enfants orientaux sur la région oculaire, reproduisant ainsi ce qui a pu être observé chez les adultes des mêmes régions.

Il apparaît aussi clairement que leur stratégie ne change pas selon l’origine du visage auquel ils sont exposés. L’étude confirme ainsi l’influence précoce et prépondérante de l’environnement social sur la façon dont les tout petits décodent les émotions faciales. Ces travaux sont publiés dans la revue Current Biology.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 janvier 2017 Publifin – Le cas de Paul Furlan ne fait pas l'objet de débat au bureau du PS

Le cas du ministre wallon des Pouvoirs locaux Paul Furlan n’est pas objet de débat au bureau du Parti socialiste qui s’est réuni lundi en milieu de matinée pour envisager le dossier Publifin, a-t-on appris auprès du porte-parole du parti. Le PS prouve de la sorte la confi lire plus

Belga

23 janvier 2017 Open d'Australie – Goffin virtuellement dans le top 10 après sa victoire contre Thiem

En battant Dominic Thiem (ATP 8) 5-7, 7-6 (7/4), 6-2 et 6-2 lundi à Melbourne pour se hisser en quart de finale à l’Australian Open pour la première fois de sa carrière, David Goffin (ATP 11) a également fait un grand pas vers une première accession dans le lire plus

Belga

23 janvier 2017 Open d'Australie – Milos Raonic file en quarts de finale

Milos Raonic s’est qualifié pour les quarts de finale de l’Open d’Australie. Le Canadien, troisième joueur mondial et troisième tête de série, a battu l’Espagnol Roberto Bautista Agut (ATP 14), 13e tête de série, 7-6 (8/6), 3-6, 6-4, 6-1, lundi, lire plus

Belga

23 janvier 2017 Australie: l'automobiliste qui a foncé dans la foule à Melbourne, inculpé d'assassinats

L’homme qui a tué cinq personnes au volant de sa voiture, vendredi dernier à Melbourne, doit faire face à cinq inculpations pour assassinat, a précisé la police lundi. La police estime que Dimitrious ‘Jimmy’ Gargasoulas avait l’intention de percuter « une sér lire plus

Belga

23 janvier 2017 Open d'Australie – Le Bulgare Grigor Dimitrov rejoint David Goffin en quarts de finale

Grigor Dimitrov sera l’adversaire de David Goffin en quarts de finale de l’Open d’Australie, première levée du Grand Chelem. Le Bulgare, 15e joueur mondial et 15e tête de série, a battu l’Ouzbek Denis Istomin (ATP 117) en quatre sets, 2-6, 7-6 (7/2), 6-2, 6-1, après lire plus

Belga

23 janvier 2017 Open d'Australie – Goffin "fatigué mais heureux" d'être en quart de finale après sa victoire contre Thiem

David Goffin (ATP 11) est devenu lundi le premier joueur masculin belge à se qualifier pour les quarts de finale à l’Australian Open. Dans la Rod Laver Arena, par une chaleur intense, le Liégeois, 26 ans, est une nouvelle fois parvenu à prendre la mesure de son ami Domini lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/