Lionel Messi suspendu quatre matches, dont Bolivie-Argentine ce mardi soir

La FIFA a infligé quatre matches internationaux de suspension ferme et une amende de 9.300 euros à Lionel Messi, coupable d’avoir insulté un arbitre assistant lors du match contre le Chili (1-0, but de Messi sur penalty à la 16e minute), le 24 mars au Stade El Monumental de Buenos Aires en qualifications du Mondial-2018 (zone Amsud). Cette sanction s’applique exclusivement aux matches internationaux, à commencer par la rencontre Bolivie – Argentine de ce mardi soir (22 heures au Stade Hernando Siles de La Paz), et non aux matches de son club, le FC Barcelone.

La FIFA avait au préalable ouvert une enquête disciplinaire à son encontre. L’incident avait en effet échappé à l’arbitre brésilien Sandro Ricci, mais pas aux caméras de télévision.

La sélection argentine sera également privée de sa star le 31 août en Uruguay, puis le 5 septembre face au Venezuela, ainsi que face au Pérou le 5 octobre. Messi sera de retour pour le dernier match en Equateur le 10 octobre.

L’Argentine est actuellement 3e de la Zone Amsud avec 22 points en 13 matches. Elle en possède 2 de plus que l’Equateur, 5e et barragiste.

Partager l'article

28 mars 2017 - 17h25