Ligue des Champions – Le PSG de Thomas Meunier terrasse le FC Barcelone 4-0 et entrevoit les quarts de finale

Le Paris Saint-Germain, avec Thomas Meunier présent durant l’intégralité de la partie, s’est imposé 4-0 face au FC Barcelone dans le cadre des 1/8e de finale aller de la Ligue des Champions, mardi soir au Parc des Princes. Dans le même temps, Dortmund s’est incliné 1-0 sur la pelouse de Benfica. Dominateurs dès les premières minutes de jeu, les Parisiens, bien emmenés par un Thomas Meunier très entreprenant sur son flanc droit, se sont rapidement créés deux situations dangereuses venues des pieds de Cavani (6e) et de Matuidi (11e). Une domination qui va porter ses fruits sur un coup franc limpide d’Angel Di Maria (18e, 1-0). Moins de dix minutes plus tard, Kevin Trapp a sauvé les siens sur un tir à bout portant de Gomes (27e). A la suite d’une interception défensive de Meunier, les Parisiens se sont rapidement projetés vers l’avant pour s’offrir une nouvelle opportunité via Draxler (34e). Pour son premier match avec le PSG en Ligue des Champions, l’ailier allemand a doublé la mise sur une frappe croisée du pied droit (40e, 2-0). Au retour des vestiaires, Di Maria a doublé son compteur personnel sur une frappe enroulée à l’entrée du rectangle adverse (55e, 3-0).
Impressionnants, les Parisiens ont encore enfoncé le clou sur un ultime but inscrit par Cavani (71e, 4-0) et initié par Meunier, auteur d’une belle remontée de terrain suivie de sa deuxième passe décisive en Ligue des Champions cette saison. Le poteau d’Umtiti dans les dix dernières minutes n’a pas permis au FC Barcelone d’entretenir l’espoir en vue du match retour prévu au Camp Nou le 8 mars. C’est la troisième fois de son histoire que le FC Barcelone s’incline sur le score de 4-0 en Ligue des Champions (en finale face à l’AC Milan en 1994 et contre le Bayern Munich en demi-finales en 2013).
De son côté, le Borussia Dortmund a pris les choses à son compte en première période en s’offrant deux opportunités via Aubameyang (10e) et Dembélé (23e) sans jamais parvenir à décanter la situation. Requinqués par le discours de leur entraîneur, Rui Vitoria, les Aigles ont pris les devants dès l’entame de la seconde période grâce à l’attaquant grec Mitroglou (48e, 1-0). Mené contre le cours du jeu, Dortmund aurait dû égaliser dans la foulée, mais le Gabonais Aubameyang a vu son pénalty repoussé par Ederson (58e). Un échec qui a finalement coûté cher aux hommes de Tuchel incapables de trouver la faille au stade de Luz.
Mercredi, le Bayern Munich jouera contre Arsenal, pendant que le Real Madrid évoluera face au Napoli de Dries Mertens.
La semaine prochaine, quatre rencontres auront encore lieu dans le cadre des 1/8e de finale de la Ligue des Champions. Mardi 21 février, Leverkusen et Manchester City accueilleront respectivement l’Atlético Madrid et Monaco. Le jour suivant, le FC Porto affrontera la Juventus, alors que Leicester City se déplacera sur la pelouse de Séville.

Partager l'article

14 février 2017 - 23h30