Ligue des Champions – Bruges-Leicester – Michel Preud'Homme amer: "on leur a offert ce match"

Leicester, champion d’Angleterre en difficulté en Premier League (4 points sur 12), a repris confiance en réussissant ses grands débuts en Ligue des champions de football grâce à sa large victoire à Bruges (0-3), également mal parti en championnat (7 points sur 18) dans le sillage d’un Mahrez redevenu virevoltant et auteur d’un doublé mercredi en ouverture du groupe G. Discret jusque-là, à l’instar de ses coéquipiers et malgré un penalty en ouverture de la Premier League, l’ailier algérien s’est rappelé au bon souvenir de ceux qui l’ont désigné meilleur joueur de la saison passée en triplant d’un coup son total de buts.
Ce qui permet au passage à l’actuel 16e du championnat d’Angleterre de prendre la tête de sa poule, avec deux points d’avance sur Copenhague et Porto, son prochain adversaire, alors qu’il découvrait pourtant la compétition reine continentale.
Chahutés chez eux, les hommes de l’entraîneur italien Claudio Ranieri ont même rarement été bousculés par les champions de Belgique.
« C’est bien simple », pestait après coup l’entraîneur brugeois Michel Preud’Homme, « on leur a carrément offert ce match. On a commis beaucoup trop d’erreurs et d’imprécisions. Vous n’avez qu’à visionner les trois buts concédés et vous aurez tout compris. Leicester ne s’est d’ailleurs pas montré tellement dangereux. Il a juste bien profité de nos cadeaux. Nous par contre, des occasions résultant de phases de jeu, on a eu au moins deux. Mais aucune n’a été exploitée. Le mouvement Vanaken – Izquierdo après à peine 2 minutes, ça doit être goal. Tout le monde le sait mais ce n’est pas une raison pour encaisser dans la foulée sur une longue rentrée en touche. J’avais pourtant prévenu les joueurs et on avait spécialement travaillé ce genre d’action à l’entraînement. Très durement, même. Chacun était d’ailleurs en bonne position mais aucun n’a gagné son duel. Les autres buts sont venus sur des passes latérales en arrière de nos défenseurs alors que j’avais demandé des passes en avant. Mais bon, je ne vais accabler personne en particulier. Le public a sifflé à la mi-temps et c’est son droit. OK. Je lui signale quand même qu’à lui tout seul, le nouvel attaquant de Leicester (l’Algérien du Sporting de Lisbonne Islam Slimani, ndlr) vaut 36 millions d’euros. Cela veut quand même dire quelque chose, non ? La différence de classe est là. On a fait jeu égal dans le jeu mais pas dans le réalisme. On a commis des erreurs impardonnables et je suis très déçu… »
« Le score est là mais ce n’était pas si facile », a toutefois relativisé Jamie Vardy, remplacé par le Nigerian Ahmed Musa à un bon quart d’heure du terme.

Partager l'article

15 septembre 2016 - 01h35