facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Libye: des commandos français à Benghazi, affirme le gouvernement non reconnu

Le Premier ministre du gouvernement de Tripoli, non reconnu par la communauté internationale, a affirmé mercredi que des forces spéciales françaises « dirigeaient les combats » à Benghazi (est), quelques heures après des révélations du Monde sur la présence de commandos français en Libye. « Il y a des forces commandos françaises (…) qui dirigent les combats en cours (à Benghazi) depuis un centre d’opérations sur la base de Benina », a affirmé le Premier ministre Khalifa Ghweil dans un communiqué publié sur le site officiel du gouvernement de Tripoli.
Le communiqué, qui a également été lu à la télévision par M. Ghweil, ne comporte aucun autre détail sur ce sujet.
Le gouvernement de Tripoli a vigoureusement dénoncé l’offensive que mènent depuis samedi les forces loyales au gouvernement libyen reconnu par la communauté internationale à Benghazi, deuxième ville de Libye située à 1.000 km à l’est de la capitale Tripoli.
Mercredi, le quotidien Le Monde a fait état de la présence de forces spéciales et d’agents secrets français en Libye. Selon le quotidien, ces opérations cladestines sont menées par le service action de la Direction générale de la sécurité extérieure.
Ces révélations ont entraîné l’ouverture d’une « enquête pour compromission » du secret défense par le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, selon son entourage.
D’après Le Monde, la France mène aussi en Libye « des opérations clandestines » contre des cadres du groupe jihadiste Etat islamique.
Le gouvernement de Tripoli soutient militairement le Conseil de la Choura des révolutionnaires, une coalition hétéroclite de milices qui fait partie des groupes combattant les forces loyalistes à Benghazi et a qualifié l’offensive loyaliste d' »actes hostiles injustifiés ».
Des djihadistes de l’EI et d’Ansar Asharia, mouvement proche d’Al-Qaïda, se battent également dans cette ville contre les troupes fidèles aux autorités libyennes reconnues internationalement.
La base de Benina, où se trouveraient les forces spéciales françaises, est la principale infrastructure miliaire des forces loyalistes à Benghazi, qui sont placées sous le commandement du général Khalifa Haftar.
Ces dernières avaient affirmé mardi avoir repris un secteur du centre-ville qui était le principal bastion des dihadistes dans Benghazi.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

22 août 2017 Les Britanniques veulent une collaboration étroite avec les systèmes juridiques européens

Les systèmes juridiques britannique et européens doivent continuer à bien fonctionner ensemble après le départ du Royaume-Uni de l’Union européenne, écrit le gouvernement britannique mardi dans un nouveau « document de partenariat » (partnership paper) lire plus

Belga

22 août 2017 Grave accident de chemin de fer en gare de Maffle

Un grave accident ferroviaire s’est déroulé mardi après-midi en gare de Maffle (Ath, Hainaut), où une personne a été fauchée par un train faisant la liaison entre Jurbise et Ath. Très grièvement blessée, la victime a ét lire plus

Belga

22 août 2017 Direction et syndicats de Swissport ont conclu un pré-accord

La direction et les syndicats de Swissport ont réussi à dégager un pré-accord mardi après-midi, a indiqué le syndicat libéral ACLVB. Il doit encore être présenté au personnel. Pour l’heure, on ignore quand ce dernier reprendra le t lire plus

Belga

22 août 2017 Attentats en Catalogne: les quatre suspects inculpés d'assassinats terroristes

Les quatre hommes présentés mardi à un juge en charge de l’enquête sur les attentats qui ont fait 15 morts jeudi et vendredi en Catalogne ont été inculpés d’assassinats de nature terroriste, a-t-on appris de source judiciaire. Les quatre suspects sont lire plus

Belga

22 août 2017 Le nouveau procès de Bill Cosby repoussé au printemps 2018

Le second procès de la légende de la télévision américaine Bill Cosby, poursuivi pour agression sexuelle, a été reporté au printemps prochain afin de permettre à ses nouveaux avocats, dont celui qui obtint l’acquittement de Michael Jacks lire plus

Belga

22 août 2017 Des rongeurs forcent le président nigérian à travailler de chez lui

Le président du Nigeria, Muhammadu Buhari, va être forcé de travailler depuis chez lui car des rongeurs ont endommagé ses bureaux pendant son absence de plus de cent jours à Londres pour y être soigné, a annoncé mardi un porte-parole de la pr lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/