facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Libye: des armes et des explosifs en guise de dot chez les djihadistes

Des contrats de mariage, scellés par le groupe Etat islamique et découverts en Libye par les forces loyales au gouvernement d’union nationale luttant contre l’EI dans la ville de Syrte, promettaient ceintures explosives et mitrailleuses en guise de dot aux épouses des djihadistes. C’est en ratissant les quartiers et en fouillant les bâtiments repris auxd dihadistes que les forces du GNA ont découvert les archives de ce que l’EI appelle « le département de magistrature et des plaintes ».
Certains de ces documents ont été publiés par le centre de presse des forces loyalistes sur sa page Facebook, notamment des contrats de mariage ou encore des jugements de divorce sommaires, où ne figurent aucun vrai nom, pièce d’identité ou données personnelles.
Sous le titre « Aqd al-Nikah » (contrat de mariage), l’on apprend ainsi que le 31 novembre 2015, en présence des témoins Abou Abir le Soudanais et Abou Saïd le Malien, un certain Abou Mansour le Tunisien, né en Tunisie en 1977, a épousé Miriam la Nigériane, née au Nigeria.
Contrairement aux coutumes entre époux de confession musulmane, Abou Mansour le Tunisien n’a pas fourni de « moqaddam al-sadaq » (dot) à son épouse mais lui a tout de même promis une ceinture explosive en guise de « mo’akhar as-sadaq », la compensation – ou douaire – qu’elle recevra en cas de dissolution du mariage par le divorce ou par la mort de l’époux.
Pour Abou Saïd le Malien qui a épousé Fatima la Nigériane, c’est une kalachnikov qu’elle recevra s’il venait à mourir ou s’il la répudiait.
Le drapeau noir de l’EI flottait sur les bâtiments publics de Syrte (nord-ouest) après son occupation en juin 2015 par les djihadistes qui y ont commis des atrocités, dont des exécutions sur la place publique.
Les djihadistes en 4×4 sillonnaient les rues pour vérifier que les hommes respectaient les heures de prière et que les femmes ne s’aventuraient jamais sans accompagnateur.
A la faveur d’une vaste offensive lancée le 12 mai, les troupes du GNA ont reconquis la majeure partie de la ville. Les djihadistes ne contrôlent plus qu’une partie d’un quartier assiégé.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

27 juin 2017 Le réseau Stib gratuit et renforcé pour Couleur Café

La Stib s’associera au festival Couleur Café qui s’installera pour la première fois au pied de l’Atomium du 30 juin au 2 juillet, en facilitant les déplacements des festivaliers. Ces derniers pourront emprunter gratuitement le réseau de la société bruxellois lire plus

Belga

27 juin 2017 Attentats à Bruxelles: les terroristes visaient également d'autres cibles

Les terroristes qui ont commis les attentats à Brussels Airport et à la station de métro Maelbeek le 22 mars 2016, visaient également d’autres lieux comme cibles potentielles. Cette constatation ressort d’une analyse de l’ordinateur portable retrouvé à Schae lire plus

Belga

27 juin 2017 Gastronomie: décès du grand chef étoilé Alain Senderens

Figure de la Nouvelle cuisine, connu pour sa passion de l’accord parfait entre mets et vins, le chef étoilé Alain Senderens est décédé à l’âge de 77 ans, a fait savoir lundi soir le critique gastronomique Gilles Pudlowski. « Il était l’un des der lire plus

Belga

27 juin 2017 Gênée par son acronyme WTF, la Fédération internationale de taekwondo change de nom

WTF? L’acronyme répandu sur les réseaux sociaux où il signifie « what the fuck » (« c’est quoi ce bordel »), est devenu dérangeant pour la Fédération internationale de taekwondo qui l’utilisait depuis 1973, au point de changer de nom. Fini, donc la World Taekwon lire plus

Belga

27 juin 2017 Japon: Kumano, la cité des pinceaux de maquillage

Poils d’écureuil, de chèvre, de cheval ou de blaireau, le Japonais Tesshu Takemori fait la différence en un instant et déroule alors les propriétés de chacun pour la confection de brosses et pinceaux de maquillage, 100% faits main. « Taille, forme, souplesse, lire plus

Belga

27 juin 2017 France: l'ancien Premier ministre Manuel Valls quitte le PS

L’ancien Premier ministre français Manuel Valls annonce mardi qu’il « quitte le Parti socialiste ». « Je quitte le parti socialiste ou le parti socialiste me quitte, une partie de ma vie politique s’achève », a-t-il dit dans une interview à RTL mardi matin. Manuel Valls, 54 ans, a lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/