facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Libye: des armes et des explosifs en guise de dot chez les djihadistes

Des contrats de mariage, scellés par le groupe Etat islamique et découverts en Libye par les forces loyales au gouvernement d’union nationale luttant contre l’EI dans la ville de Syrte, promettaient ceintures explosives et mitrailleuses en guise de dot aux épouses des djihadistes. C’est en ratissant les quartiers et en fouillant les bâtiments repris auxd dihadistes que les forces du GNA ont découvert les archives de ce que l’EI appelle « le département de magistrature et des plaintes ».
Certains de ces documents ont été publiés par le centre de presse des forces loyalistes sur sa page Facebook, notamment des contrats de mariage ou encore des jugements de divorce sommaires, où ne figurent aucun vrai nom, pièce d’identité ou données personnelles.
Sous le titre « Aqd al-Nikah » (contrat de mariage), l’on apprend ainsi que le 31 novembre 2015, en présence des témoins Abou Abir le Soudanais et Abou Saïd le Malien, un certain Abou Mansour le Tunisien, né en Tunisie en 1977, a épousé Miriam la Nigériane, née au Nigeria.
Contrairement aux coutumes entre époux de confession musulmane, Abou Mansour le Tunisien n’a pas fourni de « moqaddam al-sadaq » (dot) à son épouse mais lui a tout de même promis une ceinture explosive en guise de « mo’akhar as-sadaq », la compensation – ou douaire – qu’elle recevra en cas de dissolution du mariage par le divorce ou par la mort de l’époux.
Pour Abou Saïd le Malien qui a épousé Fatima la Nigériane, c’est une kalachnikov qu’elle recevra s’il venait à mourir ou s’il la répudiait.
Le drapeau noir de l’EI flottait sur les bâtiments publics de Syrte (nord-ouest) après son occupation en juin 2015 par les djihadistes qui y ont commis des atrocités, dont des exécutions sur la place publique.
Les djihadistes en 4×4 sillonnaient les rues pour vérifier que les hommes respectaient les heures de prière et que les femmes ne s’aventuraient jamais sans accompagnateur.
A la faveur d’une vaste offensive lancée le 12 mai, les troupes du GNA ont reconquis la majeure partie de la ville. Les djihadistes ne contrôlent plus qu’une partie d’un quartier assiégé.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 mai 2017 Explosion à Manchester – La police confirme 19 décès et une cinquantaine de blessés

La police de Manchester a communiqué vers 01h10, dans la nuit de lundi à mardi (02h10 HB), un premier bilan chiffré de l’explosion qui a eu lieu lundi soir à la Manchester Arena après le concert de la chanteuse américaine Ariana Grande. « Jusqu’à pr lire plus

Belga

23 mai 2017 Les services de secours toujours à pied d'œuvre à la Manchester Arena

La police de Manchester a indiqué dans la nuit de lundi à mardi, vers 00h30 (1h30 en Belgique), que les services de secours sont toujours à pied d’œuvre à la Manchester Arena, environ deux heures après « l’incident » qui y a fait plusieurs morts et bless lire plus

Belga

23 mai 2017 "Incident" inconnu à la Manchester Arena: la police confirme des décès

Des internautes britanniques ont rapporté lundi soir avoir entendu un bruit d’explosion à la Manchester Arena, dans le nord de l’Angleterre, juste après la fin du concert de la chanteuse Ariana Grande. Selon les messages relayés sur Twitter, le bruit entendu aurait provoq lire plus

Belga

23 mai 2017 Pas d'accord sur la dette grecque

La zone euro et le FMI ne sont pas parvenus à un accord lundi soir au sujet de la dette grecque. L’objectif était de préparer un éventuel allègement de dette, qui permettrait au FMI de participer au programme d’aide à la Grèce. Mais une telle solution lire plus

Belga

23 mai 2017 Le Conseil de sécurité de l'ONU dénonce le dernier tir de missile nord-coréen

Le Conseil de sécurité des Nations unies a « fermement condamné » lundi le dernier tir de missile effectué par la Corée du Nord dimanche et menacé Pyongyang de sanctions renforcées, à la veille d’une réunion d’urgence. Les 15 pays membres lire plus

Belga

22 mai 2017 Couvin: le policier à la "croix des Templiers" s'est exprimé lors d'un conseil de police

Un conseil de police extraordinaire s’est tenu lundi soir à huis clos à Couvin pour évoquer la polémique liée à la croix des Templiers arborée par un des policiers de la zone des Trois Vallées sur son gilet pare-balles depuis le 1er janvier 201 lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/