Libye: 279.000 enfants privés d'école à cause du conflit

Quelque 279.000 élèves ne peuvent pas être scolarisés en Libye, un pays en proie à l’instabilité politique et sécuritaire, a déploré lundi l’ONU dans un rapport. « Les statistiques récemment publiées par le ministère libyen de l’Education donnent une image alarmante de l’accès au système éducatif », a indiqué le Bureau de coordination des Affaires humanitaires de l’ONU (BCAH).
« Un total de 558 écoles en Libye sont considérées comme non opérationnelles, affectant la scolarité d’environ 279.000 élèves », selon le rapport du BCAH. Ces écoles ont été fermées, selon l’étude, « à cause de dégradations partielles ou totales résultant des combats ». Dans certaines villes du pays comme celle de Benghazi, « des établissements ont été transformés en centre pour les déplacés, empêchant donc les écoliers de s’y rendre », ajoute le rapport.
Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye est livrée aux milices armées et minée par des luttes de pouvoir et des violences qui ont favorisé la montée en puissance des djihadistes de l’EI.
Le gouvernement d’union, issu d’un accord parrainé par l’ONU, s’est récemment installé dans le centre de Tripoli mais peine à asseoir son autorité à l’échelle de tout le pays.

Partager l'article

25 juillet 2016 - 17h05