facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

L'heure de l'hommage et de l'émotion à Nice, trois mois après l'attentat

L’heure était au recueillement et à l’émotion à Nice samedi, où un hommage national est rendu aux victimes en présence de François Hollande, trois mois après l’attentat qui a fait 86 morts sur la Promenade des Anglais. La cérémonie devait débuter à 11H00, en présence du chef de l’Etat, dans un climat alourdi par son impopularité et l’annonce répétée aux Français que cet attentat ne serait pas le dernier. Autour de François Hollande, des membres du gouvernement, des élus, des délégations étrangères, 200 familles endeuillées, plus 1.000 victimes et personnes choquées ont été invités sur la Colline du Château qui s’élève en bord de mer près du Vieux-Nice. Les noms des 86 victimes décédées seront aussi lus au cours de la cérémonie. Quinze enfants ou adolescents sont décédés le 14 juillet, et 98 ont été blessés.

Après la lecture d’un texte par un membre d’une famille de victimes, le chanteur Julien Clerc prêtera sa voix aux disparus tout comme le choeur des enfants de l’Opéra de Nice. L’hommage est strictement fermé au public et retransmis en direct à la télévision, sans écran géant dans la ville. Lors de la cérémonie, M. Hollande aura la difficile tâche d’offrir aux familles endeuillées et aux nombreux blessés un moment de recueillement et d’unité nationale dans une ville qui est aussi un fief sarkozyste. Quatre jours après le drame, le Premier ministre Manuel Valls y avait été hué lors d’une minute de silence.

Samedi matin, la promenade des Anglais était quasiment déserte, la circulation interrompue et le secteur cadenassé par les forces de l’ordre, déployées en très grand nombre. La cérémonie se tient alors que l’enquête sur l’attentat se poursuit. Elle a établi que son auteur, Mohamed Lahouaiej Bouhlel, un Tunisien installé à Nice depuis plus de dix ans, avait loué un lourd camion et repéré les lieux les jours précédents. A ce stade, les enquêteurs n’ont pas établi ses liens directs avec le groupe Etat islamique qui a revendiqué l’attentat. Quinze blessés sont toujours hospitalisés en France et à l’étranger.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

22 janvier 2017 Allemagne: Steinmeier prédit des temps agités avec Trump

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, a jugé dimanche que l’accession de Donald Trump au pouvoir aux Etats-Unis marquait une césure et prédit des temps incertains pour le monde. « Avec l’élection de Donald Trump, le monde du 2 lire plus

Belga

22 janvier 2017 Australie: une cinquième victime après qu'une voiture a foncé dans la foule à Melbourne

Un cinquième mort est à déplorer après la course macabre menée par une voiture vendredi dans une artère commerçante de Melbourne. Un bébé de trois mois a succombé à ses blessures, selon les médias australiens qui cit lire plus

Belga

22 janvier 2017 Trudeau appelle Trump et défend les exportations canadiennes

L’importance des échanges commerciaux entre le Canada et les Etats-Unis a été au coeur de l’entretien téléphonique samedi entre le Premier ministre Justin Trudeau et Donald Trump, au lendemain de l’investiture de ce dernier à la présidence amér lire plus

Belga

22 janvier 2017 Donald Trump recevra le président mexicain le 31 janvier

Le président des Etats-Unis Donald Trump recevra son homologue mexicain Enrique Peña Nieto le 31 janvier à la Maison Blanche, a annoncé samedi son porte-parole Sean Spicer. Evoquant une conversation téléphonique entre M. Trump et M. Peña Nieto, qu’il lire plus

Belga

22 janvier 2017 Inde: au moins 13 tués dans le déraillement d'un train

Au moins treize personnes ont été tuées et une centaine blessées samedi dans le déraillement d’un train dans le sud-est de l’Inde, a annoncé dimanche à l’AFP un porte-parole des chemins de fer. Sept wagons et la locomotive du train express Jagdalpur-B lire plus

Belga

22 janvier 2017 Donald Trump recevra Theresa May vendredi

Le président des Etats-Unis Donald Trump recevra la Première ministre britannique Theresa May vendredi à la Maison Blanche, a annoncé samedi son porte-parole. « Le président recevra son premier dirigeant étranger » lorsque Mme May « viendra à Washington lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/