facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

L'heure de l'hommage et de l'émotion à Nice, trois mois après l'attentat

L’heure était au recueillement et à l’émotion à Nice samedi, où un hommage national est rendu aux victimes en présence de François Hollande, trois mois après l’attentat qui a fait 86 morts sur la Promenade des Anglais. La cérémonie devait débuter à 11H00, en présence du chef de l’Etat, dans un climat alourdi par son impopularité et l’annonce répétée aux Français que cet attentat ne serait pas le dernier. Autour de François Hollande, des membres du gouvernement, des élus, des délégations étrangères, 200 familles endeuillées, plus 1.000 victimes et personnes choquées ont été invités sur la Colline du Château qui s’élève en bord de mer près du Vieux-Nice. Les noms des 86 victimes décédées seront aussi lus au cours de la cérémonie. Quinze enfants ou adolescents sont décédés le 14 juillet, et 98 ont été blessés.

Après la lecture d’un texte par un membre d’une famille de victimes, le chanteur Julien Clerc prêtera sa voix aux disparus tout comme le choeur des enfants de l’Opéra de Nice. L’hommage est strictement fermé au public et retransmis en direct à la télévision, sans écran géant dans la ville. Lors de la cérémonie, M. Hollande aura la difficile tâche d’offrir aux familles endeuillées et aux nombreux blessés un moment de recueillement et d’unité nationale dans une ville qui est aussi un fief sarkozyste. Quatre jours après le drame, le Premier ministre Manuel Valls y avait été hué lors d’une minute de silence.

Samedi matin, la promenade des Anglais était quasiment déserte, la circulation interrompue et le secteur cadenassé par les forces de l’ordre, déployées en très grand nombre. La cérémonie se tient alors que l’enquête sur l’attentat se poursuit. Elle a établi que son auteur, Mohamed Lahouaiej Bouhlel, un Tunisien installé à Nice depuis plus de dix ans, avait loué un lourd camion et repéré les lieux les jours précédents. A ce stade, les enquêteurs n’ont pas établi ses liens directs avec le groupe Etat islamique qui a revendiqué l’attentat. Quinze blessés sont toujours hospitalisés en France et à l’étranger.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 août 2017 Le Chili accorde l'asile à des juges vénézuéliens

Le Chili a accordé l’asile à cinq juges vénézuéliens qui ont trouvé refuge dans l’ambassade chilienne à Caracas, a confirmé le ministre des Affaires étrangères chilien Heraldo Munoz mardi. « Nous avons demandé que le gouvern lire plus

Belga

23 août 2017 Des feux de forêt fusionnent en un brasier géant dans l'Ouest canadien

Dix-neuf feux de forêt ont fusionné en un seul brasier, le plus grand jamais vu en Colombie-Britannique, ont indiqué mardi des responsables de cette province de l’Ouest canadien. Le brasier baptisé « Plateau » couvre 467.000 hectares dans une région sauvage et peu peu lire plus

Belga

23 août 2017 Violences à Charlottesville – Les Clooney donnent 1 million de dollars contre le racisme

George et Amal Clooney ont donné un million de dollars par le biais de leur fondation au Southern Poverty Law Center afin de combattre « la haine », quelques jours après les événements de Charlottesville, a annoncé l’organisme qui traque les mouvements extrémi lire plus

Belga

23 août 2017 Mort de l'écrivain québécois Réjean Ducharme, auteur mythique de "L'avalée des avalés"

L’écrivain québécois Réjean Ducharme, auteur mythique du roman « L’avalée des avalés », qui a toujours refusé d’apparaître dans les médias, est décédé lundi à Montréal à 76 ans, a annoncé mar lire plus

Belga

23 août 2017 Ukraine: Berlin, Paris, Kiev et Moscou pour une trêve à la rentrée scolaire

Les dirigeants russe, ukrainien, français et allemand ont assuré mardi soir lors d’un entretien téléphonique soutenir « avec fermeté » la mise en place dans l’est de l’Ukraine d’un cessez-le-feu pour la rentrée scolaire prévue le 1er septembre, selon le lire plus

Belga

23 août 2017 Centrafrique: signes avant-coureurs d'un génocide, insiste un haut responsable de l'ONU

En Centrafrique où les violences s’étendent, des signes avant-coureurs de génocide existent, a affirmé mardi devant le Conseil de sécurité, selon des diplomates, le secrétaire général adjoint de l’ONU pour les Affaires humanitaires, le B lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/