facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

L'ex-star de "Qui veut épouser mon fils?" en prison pour violences et harcèlement

Giuseppe Polimeno, ex-vedette d’émissions de télé-réalité françaises, a été condamné lundi par le tribunal correctionnel de Grasse à deux ans d’emprisonnement, dont un ferme, pour violences et harcèlement envers son ex-compagne et une autre femme, a-t-on appris mardi auprès du tribunal de Grasse. Emprisonné depuis le 4 juillet après avoir demandé un délai pour préparer sa défense, Giuseppe Polimeno, 44 ans et protagoniste de l’émission « Qui veut épouser mon fils » en 2010 , a été maintenu en détention. Giuseppe Polimeno a par ailleurs pour obligation d’indemniser chacune de ses victimes et il a interdiction d’entrer en relation avec elles.

Son ex-compagne, Hinda, mère de l’un de ses enfants, avait porté plainte pour harcèlement et violence, racontant à la barre, selon le témoignage de Nice-Matin qui a assisté à l’audience, « l’enfer » vécu pendant deux ans. « J’ai perdu mon emploi de directrice dans une boutique de luxe de la Croisette (à Cannes, NDLR) car il venait toute la journée m’insulter sur mon lieu de travail », a-t-elle dit au tribunal. « Le scandale continuait ensuite en bas de ma résidence. Il jetait des pierres sur ma terrasse. Partout où j’allais, il était là », a-t-elle poursuivi. Elle a obtenu une indemnisation de 4.000 euros en réparation du préjudice subi.

Une amie de celle-ci, présente lors d’une confrontation entre les deux ex-compagnons, a également obtenu une provision de 4.000 euros, en attendant une expertise. Elle avait reçu deux coups de poing de la part de l’ex-vedette du petit écran.

Giuseppe Polimeno, qui s’est présenté lors de l’audience dans un costume crème avec une chemise blanche largement ouverte sur la poitrine que le président du tribunal s’était empressé de lui faire boutonner, était en état de récidive légale. Il avait été condamné en 2014 à trois mois de prison avec sursis pour violences conjugales. Domicilié aujourd’hui à Mougins, près de Cannes, Giuseppe Polimeno a argué pour sa défense que toutes les femmes voyaient en lui un tiroir-caisse.

Victime d’une dépression après l’arrêt de sa carrière télévisuelle, Giuseppe Polimeno, qui a pu s’acheter plusieurs appartements à Cannes avec les cachets de ses émissions, bénéficie aujourd’hui d’une allocation adulte handicapé.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

17 janvier 2017 Quitter le Marché unique est "économiquement catastrophique"

Le Premier ministre écossais Nicola Sturgeon a dit mardi redouter que le retrait britannique du Marché unique soit « économiquement catastrophique ». Selon elle, l’Ecosse doit à présent se choisir un « autre futur ». « Avec ses déclarations, le Premier ministre b lire plus

Belga

17 janvier 2017 Un documentaire pour inciter les jeunes Bruxellois à "l'ouvrir"

« Devenez visibles, prenez la parole, ouvrez votre gueule! », a intimé mardi le réalisateur Christian Van Cutsem à plusieurs centaines de jeunes réunis au KVS, à Bruxelles, pour la projection de son documentaire « Les Invisibles ». Celui-ci présente les t lire plus

Belga

17 janvier 2017 Le Belge utilise de plus en plus un smartphone mais pas forcément pour regarder des vidéos

Le Belge regarde plus souvent des vidéos sur un smartphone mais cette croissance reste inférieure à la hausse des utilisateurs de l’appareil, indique mardi le Centre d’information sur les médias (CIM). Celui-ci a comparé les résultats de ses études en lire plus

Belga

17 janvier 2017 Les conditions de détention ne s'améliorent pas, malgré des condamnations internationales

Le gouvernement fédéral investit des milliards dans la construction de nouvelles prisons, tandis que l’aide à la réinsertion des détenus souffre d’un manque de moyens patent et que les conditions de détention restent souvent contraires aux recommandations in lire plus

Belga

17 janvier 2017 Décès de Jean-Luc Vernal, l'ancien rédacteur en chef du journal "Tintin"

Jean-Luc Vernal, ancien rédacteur en chef du journal « Tintin » et scénariste de bandes dessinées éditées par Le Lombard, est décédé dimanche à l’âge de 72 ans, annonce mardi dans un communiqué la maison d’édition belge lire plus

Belga

17 janvier 2017 La SNCB n'a pas le projet de fermer de nouvelles lignes, gares ou arrêts

La SNCB n’a pas le projet de fermer de nouvelles lignes, gares ou arrêts, a indiqué le ministre fédéral de la Mobilité François Bellot dans une réponse à une question écrite du député Marco Van Hees (PTB). « La SNCB n’envisag lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/