facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

L'ex-star de "Qui veut épouser mon fils?" en prison pour violences et harcèlement

Giuseppe Polimeno, ex-vedette d’émissions de télé-réalité françaises, a été condamné lundi par le tribunal correctionnel de Grasse à deux ans d’emprisonnement, dont un ferme, pour violences et harcèlement envers son ex-compagne et une autre femme, a-t-on appris mardi auprès du tribunal de Grasse. Emprisonné depuis le 4 juillet après avoir demandé un délai pour préparer sa défense, Giuseppe Polimeno, 44 ans et protagoniste de l’émission « Qui veut épouser mon fils » en 2010 , a été maintenu en détention. Giuseppe Polimeno a par ailleurs pour obligation d’indemniser chacune de ses victimes et il a interdiction d’entrer en relation avec elles.

Son ex-compagne, Hinda, mère de l’un de ses enfants, avait porté plainte pour harcèlement et violence, racontant à la barre, selon le témoignage de Nice-Matin qui a assisté à l’audience, « l’enfer » vécu pendant deux ans. « J’ai perdu mon emploi de directrice dans une boutique de luxe de la Croisette (à Cannes, NDLR) car il venait toute la journée m’insulter sur mon lieu de travail », a-t-elle dit au tribunal. « Le scandale continuait ensuite en bas de ma résidence. Il jetait des pierres sur ma terrasse. Partout où j’allais, il était là », a-t-elle poursuivi. Elle a obtenu une indemnisation de 4.000 euros en réparation du préjudice subi.

Une amie de celle-ci, présente lors d’une confrontation entre les deux ex-compagnons, a également obtenu une provision de 4.000 euros, en attendant une expertise. Elle avait reçu deux coups de poing de la part de l’ex-vedette du petit écran.

Giuseppe Polimeno, qui s’est présenté lors de l’audience dans un costume crème avec une chemise blanche largement ouverte sur la poitrine que le président du tribunal s’était empressé de lui faire boutonner, était en état de récidive légale. Il avait été condamné en 2014 à trois mois de prison avec sursis pour violences conjugales. Domicilié aujourd’hui à Mougins, près de Cannes, Giuseppe Polimeno a argué pour sa défense que toutes les femmes voyaient en lui un tiroir-caisse.

Victime d’une dépression après l’arrêt de sa carrière télévisuelle, Giuseppe Polimeno, qui a pu s’acheter plusieurs appartements à Cannes avec les cachets de ses émissions, bénéficie aujourd’hui d’une allocation adulte handicapé.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

28 mars 2017 Le Spa Tribute passe à 3 jours et accueillera Mel Gaynor, batteur de Simple Minds

Les organisateurs du Spa Tribute ont annoncé mardi que le festival passerait de deux à trois jours avec la présence, jeudi en soirée, de Scorpion, tribute de The Scorpions, et Stahlzeit, tribute de Rammstein, pour enflammer le festival. Celui-ci sera rehaussé par l lire plus

Belga

28 mars 2017 La Belgique concède un nul (3-3) dans les derniers instants contre la Russie

La Belgique a été accrochée par la Russie 3-3 (repos 1-3), mardi lors d’une rencontre amicale disputée au Stade olympique de Sotchi. Rapidement menés suite à un but précoce russe, les Diables avaient inversé la tendance grâce à Kev lire plus

Belga

28 mars 2017 La demande de Delphine Boël est jugée recevable mais non fondée

Le tribunal civil de Bruxelles a rendu, mardi après-midi, sa décision dans l’affaire Boël. La demande en désaveu de paternité de Jacques Boël, introduite par Delphine Boël, a été jugée recevable mais non fondée, a indiqué lire plus

Belga

28 mars 2017 Pas de licenciement dans le cadre de la reprise de Vanden Borre par Fnac

Il n’y aura ni licenciements ni départs à la suite de la reprise de la chaîne d’électro Vanden Borre en Belgique par la chaîne française Fnac, ont annoncé mardi les deux marques. Le groupe français Fnac a repris Darty – la maison-mère brit lire plus

Belga

28 mars 2017 Marcourt appuie Philippot (RTBF), désavoué il y a quinze jours par son CA

Le ministre en charge des Médias en Fédération Wallonie-Bruxelles Jean-Claude Marcourt (PS) a pris mardi la défense de l’administrateur général de la RTBF, Jean-Paul Philippot, désavoué il y a deux semaines par son conseil d’administration sur lire plus

Belga

28 mars 2017 Bar Rafaeli attend son deuxième enfant

Huit mois après être devenue maman pour la première fois d’une petite Liv, Bar Refaeli vient d’annoncer sur les réseaux sociaux sa deuxième grossesse. Le 11 août 2016, la mannequin a donné naissance à son premier enfant Liv, dans un hôpital lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/