L'ex-manager de la chanteuse Alanis Morissette condamné à 6 ans de prison

L’ancien manager d’Alanis Morissette a été condamné à six ans d’emprisonnement après avoir admis avoir détourné près de 5 millions de dollars de la chanteuse canadienne. Jonathan Schwartz devra également payer plus de 8,6 millions de dollars d’indemnités, selon une peine prononcée par un juge fédéral mercredi dans la soirée, à Los Angeles.

Alanis Morissette, qui assistait à l’audience, a déclaré que M. Schwartz avait agi de manière « sinistre et calculée », brisant ses rêves de pouvoir se concentrer sur sa famille et les causes qu’elle défend.

Jonathan Schwartz a reconnu avoir volé 4,8 millions de dollars à Alanis Morissette, en maquillant les retraits comme des dépenses personnelles de la chanteuse, alors qu’il travaillait pour elle entre mai 2010 et janvier 2014.

Comptable agréé, M. Schwartz a également admis avoir volé 1 million de dollars d’un autre client sous couvert de rénovations de son domicile, ainsi que 737.500 dollars d’un autre client dont il avait falsifié la signature sur des factures.

La chanteuse, dont la fortune avait été estimée récemment à 45 millions de dollars par plusieurs médias, a acquis une notoriété mondiale avec son album « Jagged Little Pill » (1995), pour lequel elle avait remporté le Grammy Award du meilleur album de l’année alors qu’elle n’avait que 21 ans. Elle aura 43 ans le 1er juin.

La mésaventure d’Alanis Morissette rappelle celle d’un autre artiste canadien à Los Angeles, Leonard Cohen, qui avait été forcé de sortir de sa semi-retraite après avoir découvert que son ancien manager lui avait volé plusieurs millions de dollars.

Partager l'article

04 mai 2017 - 19h20