L'Eurovision propose à la candidate russe de participer via satellite

L’Eurovision a proposé jeudi à la candidate russe de se produire en duplex, via satellite, depuis Moscou pour participer à l’édition 2017 du concours européen de la chanson, après l’interdiction d’entrée prononcée à son encontre par l’Ukraine. Dans un communiqué publié à son siège à Genève, l’Union européenne de radiotélévision (Eurovision ou UER) indique avoir « travaillé dur pour trouver une solution » permettant à la chanteuse russe Ioulia Samoïlova de concourir le 13 mai. La proposition de l’Eurovision est « sans précédent », ajoute l’organisation, et permettra à la chanteuse de participer à la deuxième demi-finale via satellite. « Si la Russie était qualifiée pour la finale, la même solution s’appliquerait », ajoute le communiqué. « Nous continuons notre dialogue avec les autorités ukrainiennes dans le but d’avoir tous les artistes présents à Kiev, la ville hôte, ce qui est bien sûr, notre option préférée », a déclaré le responsable du concours de l’Eurovision Jon Ola Sand.

Le Kremlin a appelé jeudi Kiev à « revenir sur sa décision », qui pénalise la chanteuse de 27 ans parce qu’elle a donné un concert en juin 2015 en Crimée, un peu plus d’un an après l’annexion de cette péninsule ukrainienne par la Russie.

Partager l'article

23 mars 2017 - 17h20