facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Les travaux budgétaires reprennent en vue d'un accord dans la soirée ou la nuit

Les travaux budgétaires ont repris dimanche vers 10h au Lambermont, résidence de fonction du Premier ministre. Comme annoncé plus tôt dans la semaine, le gouvernement fédéral cherche quelque 3 milliards d’euros pour maintenir le budget dans la ligne des engagements européens, ont confirmé les vice-Premiers ministres MR et CD&V, Didier Reynders et Kris Peeters, à leur arrivée. Les sources d’économie ne sont pas encore connues. Des efforts supplémentaires devront être faits dans les soins de santé, a reconnu la ministre de la Santé, Maggie De Block, soulignant que « ce n’était pas possible autrement ». La provision conjoncturelle d’un milliard d’euros sera sans doute revue à la baisse en raison de l’aperçu plus précis qu’a le gouvernement de la situation budgétaire.

Des réformes structurelles seront entreprises. L’impôt des sociétés figure au menu. Le ministre des Finances, Johan Van Overtveldt, veut faire passer progressivement le taux de 33,99% à 20% moyennant la suppression de nombreuses déductions, notamment des intérêts notionnels. Le gouvernement doit aussi trancher les questions de la flexibilisation du temps de travail et la révision de la loi de 1996 sur la compétitivité des entreprises, qui organise la modération salariale, après l’échec des discussions au sein du Groupe des 10. Il a reçu à ce sujet jeudi les partenaires sociaux. Le banc syndical attend de voir quelle sera la marge laissée à la concertation sociale et a mis en garde l’exécutif contre toute volonté d’alourdir les efforts qu’ont déjà fournis les travailleurs.

La presse flamande a évoqué cette semaine les idées des libéraux en matière de chômage. La présidente de l’Open Vld, Gwendolyn Rutten, a plaidé en faveur d’une dégressivité accrue des allocations et d’un contrôle de tous les revenus des chômeurs.

Le vice-Premier ministre CD&V et ministre de l’Emploi, Kris Peeters, ne s’est pas prononcé sur le contenu de ces propositions. Il s’est toutefois montré sceptique. « On peut se demander quelle est la finalité de certaines propositions. Le nombre de chômeurs a diminué par rapport à 2014, et c’est une bonne chose. Il ne faut pas créer des problèmes là où il n’y en a pas. Notre but n’est pas de pousser des gens dans la pauvreté ».

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

8 décembre 2016 La carotte et le bâton pour lutter contre les discriminations à l'embauche à Bruxelles

La carotte, l’octroi d’une majoration d’aides pour les entreprises qui souscrivent à un plan de diversité, et le bâton, la mise en oeuvre de dispositifs de contrôle permettant de sanctionner les entreprises discriminantes, figurent au coeur du plan en dix mesures visant lire plus

Belga

8 décembre 2016 Greg Lake est décédé à l'âge de 69 ans

Le guitariste anglais Greg Lake, qui figure parmi les pères fondateurs du rock progressif britannique, est décédé à l’âge de 69 ans. Greg Lake a été le leader de King Crimson et du trio Emerson, Lake and Palmer, fondés à la fin des lire plus

Belga

8 décembre 2016 La Chambre renvoie le projet de loi sur la contribution nucléaire au Conseil d'Etat

La Chambre a envoyé jeudi au Conseil d’Etat les amendements de l’opposition au projet de loi sur la contribution de répartition à charge des exploitants des centrales nucléaires. Cet avis est attendu dans un délai de 5 jours vu ses implications budgétaires. lire plus

Belga

8 décembre 2016 Laurent Delahousse, intervieweur politique préféré des Français

Le présentateur des JT du week-end de France 2, Laurent Delahousse, est l’intervieweur politique préféré des Français à la télévision devant Jean-Jacques Bourdin (BFMTV) et Karine Le Marchand (M6), selon un sondage OpinionWay pour TV Magazine lire plus

Belga

8 décembre 2016 Trois ans de prison pour l'ex-ministre français Jérôme Cahuzac pour fraude fiscale

La justice française a condamné jeudi l’ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac à trois ans de prison ferme pour fraude fiscale et blanchiment dans le cadre du scandale le plus retentissant du mandat présidentiel de François Hollande. L’ancien h lire plus

Belga

8 décembre 2016 France: l'extrême droite veut interdire l'école aux enfants de sans-papiers

La cheffe de l’extrême droite française, Marine Le Pen, candidate à l’élection présidentielle de 2017, a déclaré avoir l’intention d’interdire l’école aux enfants de sans-papiers si elle parvient à la magistrature suprême. La pr lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/