Les Syriens de retour à Alep-Est

Six mois après la libération d’Alep-Est, de plus en plus de Syriens reviennent dans cette portion dévastée de la ville. Plus de 200.000 personnes se sont enregistrées et y vivent actuellement, a indiqué le responsable régional du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR), Jorge de la Mota Martinez, à l’agence DPA. Les troupes du régime avaient repris le contrôle de la ville en décembre, mais les combats continuent de se poursuivre dans la région. Selon les responsables du gouvernement syrien, environ 60% des bâtiments à Alep-Est ont été détruits.

Après le retrait des rebelles, quelque 55.000 personnes ont continué à y vivre, un nombre qui ne cesse d’augmenter depuis. Le défi qui les attend est à présent de reconstruire les infrastructures. La majeure partie du réseau électrique et des conduites d’eau reste aujourd’hui hors d’usage. Les services de base sont toutefois assurés à la population, précise le responsable des Nations Unies.

Partager l'article

25 juin 2017 - 11h45