Les syndicats policiers quittent la table du comité de concertation à cause du plan Medusa

Le front commun syndical a quitté la table mercredi matin lors d’une réunion du comité supérieur de concertation à propos du plan “Medusa” de contrôles à la frontière franco-belge à hauteur de la Côte. “Nous n’avons obtenu aucune réponse à nos questions, notamment sur le nombre d’hommes affectés à cette mission, les horaires de travail ou encore l’analyse de risque pour les agents”, s’insurge Stéphane Deldicque, de la CSC-Services Publics, qui indique que l’ensemble de la délégation syndicale a quitté la table.

Le front commun syndical se réunira dans l’après-midi pour prendre attitude, ajoute le syndicaliste.

Partager l'article

02 mars 2016 - 11h30