Les souverains ont rencontré les associations AMAR et kiyo, et le COIB à Rio

Le roi Philippe et la reine Mathilde ont rencontré vendredi en fin de matinée, les responsables de l’association brésilienne AMAR et de son partenaire belge l’ONG kiyo, qui étaient accompagnés de quatre des enfants des rues dont ils s’occupent, à deux pas de la Marina de voile olympique et du Musée d’art Moderne. Les souverains belges ont offert la collection complète des albums de Tintin en portugais aux enfants. A l’issue de la rencontre, les souverains se sont rendus à la réception organisée en leur honneur par le Comité Olympique et Interfédéral Belge à quelques heures de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de la XXXIe Olympiade. Pierre-Olivier Beckers, le président du COIB, a remercié chaleureusement le Roi et la Reine de leur présence à Rio. « C’est une motivation formidable pour nos athlètes. » Il a également rappelé « le soutien indéfectible que le Roi apporte aux sports et aux athlètes olympiques. »

Le président du COIB a apporté son soutien à la ville de Rio, « un choix logique dans l’esprit d’universalité du mouvement olympique ». « La magie des Jeux va opérer ce soir », a-t-il ajouté.

Les autorités brésiliennes avaient avancé des motifs de sécurité pour éviter que la rencontre ne se déroule dans le quartier de Grajau où vivent les enfants aidés par kiyo.

« Il n’y a pas de problème de sécurité là-bas », a avancé Jan Daniëls, responsable de kiyo qui vit depuis vingt ans à Rio. « Ce n’est pas une favela. La réalité est que les autorités ne souhaitaient pas que l’on puisse voir la pauvreté. »

Kiyo lutte pour les droits des enfants à travers le monde, en Afrique, aux Philippines et au Brésil. Elle soutient AMAR qui s’occupe de milliers d’enfants défavorisés, certains en prison, pour leur assurer un toit et une éducation, notamment. « Depuis l’arrivée du gouvernement conservateur en mai, les plans d’aide sociale ont été supprimés. »

En 2014, à l’occasion du Mondial de football au Brésil, le Roi et le Reine avaient rencontré les responsables d’une autre organisation belge « Eyes for The World », qui apporte des lunettes correctrices aux personnes dans le besoin, notamment au Brésil.

Le roi Philippe et la reine Mathilde assisteront vendredi soir à la cérémonie d’ouverture des JO dans le mythique stade du Maracana en compagnie de 80.000 spectateurs.

Partager l'article

05 août 2016 - 19h40