Les soldes devraient durer cinq semaines, selon le SDI

Pour le Syndicat des indépendants et des PME, la période des soldes devrait être rallongée à cinq semaines, indique-t-il dans un communiqué diffusé lundi. Selon le SDI, il serait plus « judicieux » que les soldes démarrent le 10 janvier et se terminent le 14 février. « Changer trop radicalement ce qui se fait, traditionnellement, nous exposerait à des risques contre-productifs (baisse du chiffre d’affaires, fuite des consommateurs vers le commerce en ligne, exode de la consommation vers des pays limitrophes…) », note le SDI.
Comme les pays limitrophes ont une législation des soldes « extensive », le SDI propose de s’aligner sur eux. En France, par exemple, les soldes d’hiver ont lieu du 11 janvier au 21 février.
Les soldes d’été pourraient se tenir à partir du 1er juillet et se terminer le 7 août et compter également cinq semaines, selon le SDI.
La prise de position du SDI intervient alors que le gouvernement fédéral compte analyser la loi sur les soldes. Le ministre fédéral des Classes moyennes et des Indépendants a demandé l’avis des commerçants et des citoyens sur le sujet. Les périodes durant lesquelles les soldes sont autorisés ou encore la période d’attente pendant laquelle il est interdit d’annoncer des réductions, sont notamment remises en question.

Partager l'article

02 janvier 2017 - 08h40