Les premières poires belges prochainement disponibles sur le marché brésilien

Le Brésil a finalement accordé une autorisation pour l’importation des poires belges, a fait savoir mardi le ministre-président flamand Geert Bourgeois lors de sa mission économique en Amérique du Sud. Depuis l’entrée en vigueur d’un embargo russe sur plusieurs produits alimentaires européens, les producteurs belges cherchent de nouveaux débouchés pour leurs marchandises. Après le Canada et l’Inde, un nouveau marché gigantesque s’ouvre au Brésil. Après cette autorisation portant sur les poires, les agriculteurs belges espèrent bientôt exporter leurs pommes vers les ports brésiliens.

Les premières poires belges devraient débarquer cette année encore au pays de la samba. « Nous visons une première cargaison de 15.000 à 20.000 tonnes », explique Yves Lapere, représentant local de l’agence flamande à l’exportation (FIT).

Des campagnes de promotion des poires belges sont prévues, alors que le Brésil est déjà un producteur de fruits très important. « Nous livrerons en août et en septembre, juste avant le début de la saison de la poire au Brésil », fait remarquer M. Lapere. Cette publicité sera d’autant plus nécessaire que les consommateurs locaux ont d’autres préférences que leurs homologues belges. « Ils adorent les fruits brillants, alors que nos poires conférence ont une peau mate. »

Partager l'article

04 avril 2017 - 16h10