Les pompiers soutiennent eux aussi le militaire pris en flagrant délit de shopping

L’histoire du militaire pris en flagrant délit avec un sac de courses durant ses heures de travail a chaque jour son lot de rebondissements. Après la police de Bruxelles, c’est au tour des pompiers de montrer lundi leur soutien à ce militaire. Le cliché comique du soldat, publié sans mauvaises intentions sur Twitter, avait malheureusement entraîné sa suspension immédiate par la hiérarchie militaire, soucieuse de l’image renvoyée par l’armée auprès des citoyens. Les réactions n’avaient pas tardé.

Après l’élan de solidarité des twittos et des utilisateurs des réseaux sociaux, l’animateur David Antoine de Radio Contact avait relayé le message du militaire qui le remerciait de son soutien et qui appelait la population à le soutenir encore. Pour montrer son soutien également, la police bruxelloise avait rejoint le mouvement en publiant une photo de trois agents en pleine séance de shopping dans les rues de la capitale.

Lundi, c’est au tour des pompiers de reprendre le flambeau, comme le relatent le Nieuwsblad et VTM. Les hommes du feu de Torhout (Flandre occidentale) et d’autres plus anonymes ont décidé de poser eux aussi avec un sac à la main en signe de solidarité. Par ailleurs, de nombreuses pages de soutien fleurissent sur Facebook et la principale compte déjà plus de 20.000 membres.

Partager l'article

28 décembre 2015 - 14h40