Les pays du Golfe isolent le Qatar – L'Iran veut approfondir ses relations avec le Qatar

L’Iran veut approfondir ses relations avec le Qatar et rejette le “blocus” imposé à l’émirat par l’Arabie saoudite et ses alliés, a affirmé dimanche le président Hassan Rohani lors d’un entretien téléphonique avec l’émir du Qatar, selon le site de la présidence iranienne. “La politique de Téhéran est de développer de plus en plus ses relations avec Doha”, a déclaré M. Rohani lors de cet entretien avec cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani à l’occasion de la fête musulmane de l’Aïd El-Fitr.
“Téhéran est aux côtés du peuple et du gouvernement qataris. Nous pensons que (…) la pression, la menace et les sanctions ne sont pas une bonne solution pour régler les problèmes” entre les pays de la région, a dit M. Rohani.
“Aider l’économie du Qatar et développer les relations, en particulier dans les secteurs privés des deux pays, peuvent être un objectif commun”, a-t-il ajouté en soulignant que “les espaces aérien, maritime et terrestre de l’Iran seront toujours ouverts au Qatar, qui est un pays frère et voisin”.
L’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, Bahreïn, l’Egypte ont rompu le 5 juin leurs relations diplomatiques et économiques avec le Qatar, accusant Doha de “soutenir des organisations extrémistes” qui “cherchent à déstabiliser la région” et de se rapprocher de l’Iran chiite, rival régional du royaume saoudien.
L’Iran a annoncé envoyer chaque jour par voie maritime quelque 1.100 tonnes de fruits et légumes au Qatar depuis la mise au ban de ce pays par ses voisins du Golfe.

Partager l'article

25 juin 2017 - 19h55