facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Les parents d'une starlette pakistanaise excluent de pardonner à leur fils de l'avoir tuée

Le père de la célébrité des médias sociaux Qandeel Baloch a exclu de pardonner à son fils, qui a tué sa soeur au nom de l’honneur, un meurtre qui avait contribué à faire voter une loi durcissant les peines pour ce type de crimes. Le Parlement pakistanais a voté la semaine dernière un texte attendu de longue date visant à ôter la possibilité au juge de lever la sanction même lorsque les proches de la victime, souvent complices, ont « pardonné » à l’auteur d’un crime d’honneur.
Chaque année au Pakistan, des centaines de femmes sont tuées sous prétexte qu’elles auraient bafoué l’honneur familial, et des militants des droits de l’Homme ont salué la nouvelle loi comme une avancée.
« Il n’y aura pas de pardon de notre part », a déclaré le père de Qandeel Baloch, Muhammad Azee, appelant à ce que son fils et ses trois complices soient punis « au plus vite ». « Ils devraient être condamnés à la prison à vie ou à la peine de mort, j’en serais satisfait ».
Les parents de Qandeel Baloch n’étaient pas au courant des changements apportés à la loi, votés trois mois après l’assassinat de leur fille, tuée pour s’être mise en scène dans des vidéos légèrement provocatrices. Ce crime avait choqué au Pakistan comme à l’étranger.
Le frère de Qandeel Baloch, Waseem, qui avait tué sa soeur en raison de son comportement « intolérable », ne s’attendait pas à de telles répercussions du meurtre, selon sa mère, Anwar Mai. Il s’attendait à ce que seuls leurs parents soient parties civiles dans ce cas, ce qui sous la législation précédente aurait pu lui permettre d’échapper au châtiment si ses parents lui pardonnaient.
Waseem pensait être emprisonné « deux ou trois mois et qu’ensuite il serait libre, il ne se rendait pas compte que cela deviendrait un cas médiatisé », a déclaré Anwar Mai.
Des avocats ont souligné que malgré la nouvelle loi, il restait beaucoup à faire pour que les crimes d’honneur soient plus systématiquement punis. « Malheureusement, les députés n’en ont pas fait un crime complètement impossible à pardonner, ils n’ont fait qu’alourdir les peines,  » a souligné Abira Ashfaq, professeur de droit pénal. « Si les députés voulaient rendre la peine de prison à vie obligatoire pour les crimes d’honneur, il leur suffisait de l’écrire explicitement », a ajouté l’avocat pénaliste Anees Jillani.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

22 janvier 2017 Les Belges à l'étranger – L'Atletico Madrid, avec Carrasco, accroché à Bilbao

L’Atletico Madrid a été tenu en échec 2-2 par l’Athletic Bilbao, dimanche, dans le cadre de la 19e journée du championnat d’Espagne. Titularisé, Yannick Carrasco est resté 65 minutes sur la pelouse. Après 3 minutes, Carrasco glissait le ballon lire plus

Belga

22 janvier 2017 Présidentielle française – Primaire PS: un million de votants à 17H00 sur 70% des bureaux de vote

La participation au premier tour de la primaire organisée par le Parti socialiste français a dépassé dimanche à 17H00 la barre du million de votants sur 70% des 7.530 bureaux de vote, a annoncé Christophe Borgel, président du Comité national d’ lire plus

Belga

22 janvier 2017 Nigeria: 65 personnes arrêtées au Biafra lors d'une marche pro-Trump

Soixante-cinq personnes ont été arrêtées lors d’une manifestation en soutien au président américain Donald Trump organisée par un mouvement indépendantiste biafrais dans le sud du Nigeria, a annoncé la police dans un communiqué tra lire plus

Belga

22 janvier 2017 Lutte contre l'Etat islamique – Les forces irakiennes reprennent des poches djihadistes dans l'est de Mossoul

Les forces irakiennes ont repris dimanche le contrôle de deux des dernières poches de résistance du groupe Etat islamique (EI) dans la partie orientale de Mossoul, ville du nord de l’Irak coupée en deux par le fleuve Tigre. Les forces de sécurité se sont empa lire plus

Belga

22 janvier 2017 Gambie: la Guinée-Equatoriale entretient le mystère sur Jammeh

La Guinée équatoriale n’avait toujours pas officiellement confirmé dimanche avoir accueilli l’ex-président de Gambie Yahya Jammeh, parti en exil dans la nuit précédente, alors que sa présence a été dénoncée par l’opposition lire plus

Belga

22 janvier 2017 Salon de l'auto – Record de fréquentation pour la 95e édition du Salon de l'Auto

La 95e édition du Salon de l’Auto de Bruxelles, qui fermera ses portes dimanche soir, a cette année encore connu un succès auprès des visiteurs, annonce dimanche après-midi son organisatrice, la Fédération Belge de l’Automobile et du Cycle (FEBIAC), d lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/