facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Les parents d'une starlette pakistanaise excluent de pardonner à leur fils de l'avoir tuée

Le père de la célébrité des médias sociaux Qandeel Baloch a exclu de pardonner à son fils, qui a tué sa soeur au nom de l’honneur, un meurtre qui avait contribué à faire voter une loi durcissant les peines pour ce type de crimes. Le Parlement pakistanais a voté la semaine dernière un texte attendu de longue date visant à ôter la possibilité au juge de lever la sanction même lorsque les proches de la victime, souvent complices, ont « pardonné » à l’auteur d’un crime d’honneur.
Chaque année au Pakistan, des centaines de femmes sont tuées sous prétexte qu’elles auraient bafoué l’honneur familial, et des militants des droits de l’Homme ont salué la nouvelle loi comme une avancée.
« Il n’y aura pas de pardon de notre part », a déclaré le père de Qandeel Baloch, Muhammad Azee, appelant à ce que son fils et ses trois complices soient punis « au plus vite ». « Ils devraient être condamnés à la prison à vie ou à la peine de mort, j’en serais satisfait ».
Les parents de Qandeel Baloch n’étaient pas au courant des changements apportés à la loi, votés trois mois après l’assassinat de leur fille, tuée pour s’être mise en scène dans des vidéos légèrement provocatrices. Ce crime avait choqué au Pakistan comme à l’étranger.
Le frère de Qandeel Baloch, Waseem, qui avait tué sa soeur en raison de son comportement « intolérable », ne s’attendait pas à de telles répercussions du meurtre, selon sa mère, Anwar Mai. Il s’attendait à ce que seuls leurs parents soient parties civiles dans ce cas, ce qui sous la législation précédente aurait pu lui permettre d’échapper au châtiment si ses parents lui pardonnaient.
Waseem pensait être emprisonné « deux ou trois mois et qu’ensuite il serait libre, il ne se rendait pas compte que cela deviendrait un cas médiatisé », a déclaré Anwar Mai.
Des avocats ont souligné que malgré la nouvelle loi, il restait beaucoup à faire pour que les crimes d’honneur soient plus systématiquement punis. « Malheureusement, les députés n’en ont pas fait un crime complètement impossible à pardonner, ils n’ont fait qu’alourdir les peines,  » a souligné Abira Ashfaq, professeur de droit pénal. « Si les députés voulaient rendre la peine de prison à vie obligatoire pour les crimes d’honneur, il leur suffisait de l’écrire explicitement », a ajouté l’avocat pénaliste Anees Jillani.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

26 mars 2017 Fusillade dans une boîte de nuit à Cincinnati

Une fusillade a eu lieu tôt dimanche matin dans une boîte de nuit, le Cameo Night Club, à Cincinnati (Ohio, Etats-Unis), annonce CNN. Au moins 14 personnes ont été touchées et une serait décédée, affirme la chaîne américaine, lire plus

Belga

26 mars 2017 François Hollande à Singapour, première étape de son ultime tournée diplomatique

Le président français François Hollande est arrivé dimanche à Singapour, première étape de l’ultime tournée internationale de son quinquennat qui le conduira ensuite en Malaisie et en Indonésie, a-t-on appris auprès de sa d lire plus

Belga

26 mars 2017 L'Australie se prépare à affronter un cyclone "destructeur"

Le nord-est de l’Australie se préparait à l’arrivée du cyclone Debbie, le plus violent depuis plusieurs années dans la région, avec des appels à évacuation et la fermeture d’écoles. Le cyclone se forme depuis plusieurs jours au large de l’Etat lire plus

Belga

26 mars 2017 La favorite de Pékin désignée chef du gouvernement de Hong Kong

Carrie Lam, la favorite de Pékin, a été désignée dimanche chef du gouvernement de Hong Kong par un comité électoral pour l’essentiel acquis à la Chine, scrutin qualifié d’imposture dans le camp démocrate qui craint pour les libert lire plus

Belga

26 mars 2017 Reprise du trafic ferroviaire à la gare de Gand-Saint-Pierre

Les trains peuvent à nouveau desservir la gare de Gand-Saint-Pierre, annonce la SNCB. La circulation ferroviaire avait été interrompue tôt dimanche matin après la découverte d’une bombe datant de la guerre à proximité de la gare. Le Service d’En lire plus

Belga

26 mars 2017 Un train percute une voiture sur un passage à niveau à Tilff

Un train a percuté une voiture, dimanche matin à Tilff, dans l’entité d’Esneux, a-t-on appris auprès des pompiers de Liège. L’un des occupants du véhicule a été sérieusement blessé. Une voiture qui se trouvait sur le passage lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/