Les négociations budgétaires se poursuivent sous forme d'entretiens bilatéraux

Les négociations sur le budget fédéral se poursuivaient jeudi en début de soirée sous la forme d’entretiens bilatéraux, a-t-on appris auprès du cabinet du premier ministre, Charles Michel. Aucune réunion plénière n’est annoncée à cette heure. Le gouvernement fédéral traverse une crise depuis lundi soir. Le budget était près d’être bouclé mais les discussions ont achopé sur les réformes structurelles à mener lorsque le CD&V a réclamé une taxation des plus-values. Mardi soir, le premier ministre et ses vice-premiers se sont revus. Mais depuis lors les discussions se poursuivent sous la forme d’entretiens bilatéraux menés par M. Michel.

Trois dossiers relatifs à la fiscalité sont bloqués: la réforme de l’impôt des sociétés préparée par le ministre des Finances, Johan Van Overtveldt (N-VA), la taxation des plus-values et la mobilisation de l’épargne avancée par l’Open Vld.

Jeudi après-midi, deux jours après le report de la déclaration de politique générale, le premier ministre a lancé à la Chambre un appel vibrant à sa majorité. Il l’a exhortée à surmonter ses divisions sur le thème de “ce qui nous rassemble est plus fort que ce qui nous divise”.

La Belgique doit en principe remettre samedi son budget à la Commission européenne. Le commissaire européen aux Affaires économiques, Pierre Moscovici, a toutefois indiqué jeudi que cela ne poserait pas de problème si cette remise intervenait lundi.

Partager l'article

13 octobre 2016 - 19h50