facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Les Molenbeekois se sentent discriminés et pointent l'éducation

Dans le cadre d’un débat sur la sécurité et la lutte contre le terrorisme au Comité européen des Régions, Peter Brorsen, directeur « Relations extérieures et Europe » à l’Institut européen pour la paix, a présenté, jeudi après-midi, les premiers résultats d’une étude sociologique menée à Molenbeek-Saint-Jean dans le but de définir ce que les habitants pensent de leur quartier. Il s’agit de la première étape d’un dialogue sur la qualité de vie à Molenbeek et la façon de l’améliorer. La bourgmestre Françoise Schepmans a commencé par résumer les trois axes développés au niveau communal depuis les attentats de Paris pour lutter contre le radicalisme qui s’est développé à Molenbeek-Saint-Jean durant une vingtaine d’années, à savoir le renforcement des équipes de police, la création d’une cellule pour mener des recherches administratives approfondies sur l’identité de personnes ciblées et l’investissement dans la prévention. « Dans le cadre du réseau de terroristes constitué à Molenbeek, il y avait des liens étroits entre le radicalisme, la délinquance et le terrorisme. Ces individus étaient des petits voyous qui avaient vécu dans les quartiers de Molenbeek et étaient devenus des délinquants qui avaient été rattrapés par les milieux mafieux pour le trafic d’armes ou de drogues », a-t-elle commenté. Mme Schepmans a également insisté sur l’aspect préventif: « Toujours là assis sur des bancs en train de discuter, ce sont des jeunes auxquels il faut donner un projet de vie ».

Peter Brorsen a rejoint Françoise Schepmans sur les liens avec la délinquance et l’importance de la prévention pour rétablir la confiance: « la propagande de Daech attire les jeunes sans perspective qui trouvent ainsi une situation, un travail, de l’argent… ».

Selon l’enquête menée en porte-à-porte à Molenbeek, les déploiements de policiers et militaires sont appréciés. Les personnes interrogées demandent par ailleurs un enseignement qui permettrait aux jeunes de sortir de la rue et estiment qu’une éducation religieuse de qualité leur permettrait de mieux connaître la religion musulmane et de pouvoir être critiques face aux islamistes qui les approchent. Il ressort également de cette enquête une préoccupation notable pour les discriminations jugées oppressantes en matière d’emploi, notamment.

Enfin, les habitants de Molenbeek-Saint-Jean demandent un second bancontact à proximité de la place communale, car faire la file est vécu comme une discrimination.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

24 juillet 2017 Pakistan: au moins 15 morts dans une explosion à Lahore

Au moins quinze personnes ont été tuées et 20 blessées dans une explosion d’origine inconnue à Lahore, la capitale culturelle du Pakistan, ont annoncé lundi des responsables. « Nous avons 15 morts confirmés et 20 blessés », a déclar lire plus

Belga

24 juillet 2017 Benjamin Mendy quitte Monaco pour Manchester City

Le défenseur latéral Benjamin Mendy s’est engagé pour cinq saisons avec Manchester City, a annoncé lundi le club de Vincent Kompany et Kevin De Bruyne. L’international français (4 sélections), 23 ans, quitte Monaco où il était arrivé en lire plus

Belga

24 juillet 2017 "Sharknado" reviendra cet été avec un cinquième opus

Il est des nanars qui sont tellement mauvais qu’ils en deviennent cultes. C’est le cas de l’invraisemblable histoire des requins géants projetés par d’immenses tornades au milieu de victimes apeurées, « Sharknado », dont le cinquième opus sort cet été à lire plus

Belga

24 juillet 2017 Retour du Festival mondial de folklore de Jambes-Namur pour la 57e édition

Jambes (Namur) accueillera du 18 au 21 août la 57e édition du Festival mondial de folklore de Jambes-Namur avec la présence de groupes issus de quatre continents (Amérique latine, Afrique, Asie et Europe), ont indiqué lundi les organisateurs. L’an dernier et pour la lire plus

Belga

24 juillet 2017 Afghanistan: les talibans ont attaqué un hôpital, 35 morts

Les talibans ont attaqué dimanche un hôpital dans un district reculé de la province de Ghor, au centre de l’Aghanistan, tuant 35 personnes, a annoncé lundi le porte-parole de la présidence. « Il s’agit d’une crime contre l’humanité », a déclaré de lire plus

Belga

24 juillet 2017 Une dernière semaine de juillet entre pluie et éclaircies

Le temps restera variable cette semaine avec une alternance entre pluie et éclaircies, annonce l’Institut royal météorologique (IRM) dans son bulletin météo de la mi-journée. A partir du week-end prochain, les prévisions sont toutefois plus optimistes lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/