Les ministres britanniques plaident pour une période de transition après la sortie

Une période de transition est nécessaire lors de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne en mars 2019, pour assurer davantage de clarté aux entreprises, plaident les ministres britanniques des Finances, Philip Hammond, et du Commerce international, Liam Fox dans une lettre publiée dimanche dans le Sunday Telegraph. Cette période de transition ne doit pas être une « porte dérobée » pour rester dans l’Union européenne, ajoutent-ils. Ils proposent que le « Royaume-Uni ait un statut de ‘pays’ tiers durant cette période de transition et qu’il ne fasse plus partie des traités européens. »

« Mais nous pensons aussi que, durant cette période, de la fluidité sera encore nécessaire dans le fonctionnement de nos frontières. Des biens achetés par internet devront encore pouvoir les traverser, les entreprises doivent pouvoir continuer à approvisionner leurs clients dans l’UE et nos entreprises doivent encore être capables d’embaucher les profils dont elles ont besoin. Même dans l’Union. » Ils ne se prononcent par contre pas sur une durée pour cette période transitoire.

Le ministre du Brexit, David Davis, a également fait une déclaration dimanche, indiquant que le gouvernement prendrait position dans les prochains jours sur différentes questions, dans le cadre du prochain round de négociations avec Bruxelles, qui débutera le 28 août.

Partager l'article

13 août 2017 - 16h55