facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Les mesures en matière de travail impliqueront en général la concertation sociale

Les mesures décidées vendredi soir par le gouvernement fédéral en matière de marché du travail impliqueront en général la concertation sociale pour être mises en oeuvre, à l’exception toutefois du télétravail occasionnel. Une grande partie d’entre elles sont également la poursuite ou l’extension de dispositions existantes. L’annualisation du temps de travail pourra être activée au niveau sectoriel ou de l’entreprise par une concertation entre employeurs et syndicats et devra passer par une convention collective de travail ou une adaptation du règlement de travail.

Il sera possible en outre de répartir le calcul de la semaine des 38 heures sur 6 années au maximum. Une convention collective doit être conclue à ce sujet, qui doit passer le cap du Conseil National du Travail (CNT, interprofessionnel). Actuellement, seul Audi Forest utilise cette possibilité.

Autre nouveauté: la possibilité d’un télétravail occasionnel. Le travailleur pourra recourir à cette possibilité en cas d’imprévu comme une visite médicale, le passage d’un technicien à domicile, etc. Une grève ne peut en tant que telle empêcher de faire usage de cette possibilité de travail qui sera ouverte dès lors que la loi sera votée, à moins qu’une convention ne soit conclue au CNT auparavant.

Le travail à temps partiel sera simplifié. Tous les horaires ne devront plus être intégrés dans le règlement de travail. Le délai d’avertissement des travailleurs à horaire variable est maintenu à 5 jours mais pourra être prolongé ou réduit jusqu’à un jour au minimum mais uniquement lorsque cela a été prévu dans une convention collective conclue au niveau sectoriel.

Le don de jours de congé au parent d’un enfant malade sera autorisé, au-delà des 20 jours légaux. Il sera anonyme et possible dès qu’une convention collective est conclue ou que le règlement de travail est modifié.

Le travailleur pourra épargner ses jours de congé (au-delà des 20 jours légaux) mais l’option ne sera activée qu’après un accord sectoriel. Lorsqu’il change de travail, le travailleur peut choisir d’être payé s’il ne peut emporter ses jours avec lui.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

29 mars 2017 L'aéroport londonien de Stansted bloqué par une manifestation anti-expulsions

La piste d’atterrissage de l’aéroport londonien de Stansted a été temporairement bloquée mardi soir en raison d’une manifestation visant, selon les organisateurs, à empêcher des expulsions vers le Nigeria. Huit vols ont été détourn lire plus

Belga

29 mars 2017 Quatre banques françaises et l'assureur AXA financent la colonisation israélienne

Les quatre premières banques françaises et l’assureur AXA financent la colonisation des Territoires palestiniens par Israël via leurs participations dans des banques et des entreprises israéliennes actives dans les colonies, affirme un rapport de la Fédération lire plus

Belga

29 mars 2017 Scandale d'eau contaminée à Flint: les tuyaux en plomb seront remplacés

Un juge fédéral a approuvé mardi un règlement qui oblige les autorités américaines à payer 97 millions de dollars dans un procès sur la contamination de l’eau potable dans la ville américaine de Flint, exigeant que tous les tuyaux de plo lire plus

Belga

29 mars 2017 USA: des condamnés à mort contestent leur exécution groupée

Des condamnés à mort dans l’Etat américain de l’Arkansas ont saisi la justice mardi pour contester l’avancement et le regroupement de leurs dates d’exécution sur une période de dix jours en avril. « Ce calendrier effréné imposé par l’Etat cause lire plus

Belga

29 mars 2017 ExxonMobil demande à l'administration Trump de respecter les accords sur le climat

La compagnie pétrolière ExxonMobil a demandé à l’administration Trump de respecter l’accord de Paris sur la lutte contre le réchauffement climatique que la Maison Blanche juge « mauvais », selon une lettre communiquée mardi par cette entreprise à l’AFP. lire plus

Belga

29 mars 2017 USA: le Congrès révoque un texte de protection de la vie privée sur internet

Les fournisseurs d’accès à internet américains pourront continuer à vendre les données personnelles de leurs clients à des tiers sans obtenir d’autorisation explicite, après la révocation par le Congrès mardi d’une réglementation lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/