facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Les frères Baldwin se déchirent autour de Trump, selon Alec

Déjà responsable d’une profonde division au sein du parti républicain, Donald Trump sépare aussi l’une des plus célèbres familles d’acteurs d’Hollywood, a révélé en plaisantant le comédien Alec Baldwin jeudi. « Un de mes frères est à la convention républicaine. C’est pas grave. Mon autre frère est là-bas pour manifester contre Trump », a dit l’acteur, provoquant les rires de près de 4.000 personnes assistant au grand salon de la bande dessinée Comic-Con à San Diego. A plusieurs milliers de kilomètres de là, le milliardaire devait accepter l’investiture présidentielle républicaine jeudi au dernier soir d’une convention organisée à Cleveland, dans l’Ohio (nord). « Mes deux frères sont chacun à un opposé de l’éventail politique et moi je suis là à porter des couches en disant aux gens ce qu’ils doivent faire », a plaisanté Alec Baldwin, qui était venu présenter le film d’animation « Boss Baby » sur un bébé au grand sens des affaires auquel il prête sa voix. « Il y a un Baldwin pour chaque occasion. Bizarre », s’est alors amusé l’acteur et humoriste américain Chris Hardwick, qui animait la discussion organisée par les studios Dreamworks.

Alec Baldwin n’a pas précisé qui de ses trois frères était à Cleveland, mais Stephen Baldwin est un ardent défenseur de Donald Trump depuis son passage dans l’émission de téléréalité longtemps animée par le candidat à la Maison Blanche, « The Apprentice ». Stephen, acteur notamment dans « Usual Suspect » (1995), a donné plusieurs interviews soutenant le milliardaire depuis la convention républicaine. Derrière le « Baldwin anti-Trump » se cache certainement William, qui a manifesté mardi à Cleveland pour dénoncer les morts d’hommes noirs tués par des policiers blancs. « La vaste majorité des policiers sont des gens biens et bien entraînés », avait-il dit à cette occasion à l’AFP. « Mais les pratiques et méthodes des policiers doivent changer. Il le faut. Ca ne marche pas », a-t-il ajouté. S’il n’a pas officiellement annoncé son choix pour la présidentielle, Alec avait en début d’année dénoncé sur Twitter l’utilisation par Donald Trump « de l’agression et d’une trop grande confiance en soi pour masquer un message profondément imprécis ».

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

17 janvier 2017 Un bébé, qui pourrait être celui enlevé à Estinnes, trouvé à Wijnegem

Un bébé a été découvert en rue lundi soir à Wijnegem, en province d’Anvers, indique le journal flamand Het Laatste Nieuws, qui annonce qu’il pourrait s’agir de l’enfant enlevé vendredi à sa mère lors d’une scène violente à lire plus

Belga

17 janvier 2017 Open d'Australie – Yanina Wickmayer sortie par la Tchèque Lucie Safarova, malgré 9 balles de match

Yanina Wickmayer (WTA 60), la numéro un belge, a été sortie dès le premier tour de l’Open d’Australie mardi à l’issue d’un match fou, quelques minutes après l’élimination de Kirsten Flipkens (WTA 70). Alors qu’elle semblait se diriger vers une victoir lire plus

Belga

17 janvier 2017 Open d'Australie – Flipkens sortie d'entrée par Konta

Kirsten Flipkens (WTA 70) a été éliminée mardi dès le premier tour de l’Open d’Australie, la première levée du Grand Chelem de la saison, par la Britannique Johanna Konta (WTA 9), 9e tête de série: 7-5 6-2 en 1h36 de jeu. En premier match lire plus

Belga

17 janvier 2017 USA: des tirs font 8 blessés en marge du Martin Luther King Day

Des tirs ont eu lieu lundi au Martin Luther King Jr. Memorial Park, à Miami-Dade en Floride, en marge d’une cérémonie de commémoration dans le cadre du Martin Luther King Day. Huit personnes ont été blessées, rapportent divers médias locaux. La lire plus

Belga

17 janvier 2017 Trump rencontre le fils de Martin Luther King

Le président élu américain Donald Trump, dont le mandat débute vendredi, a rencontré lundi le fils de l’activiste et figure de proue du Mouvement des droits civiques Martin Luther King Jr. Martin Luther King III, le fils aîné du militant assassin lire plus

Belga

17 janvier 2017 Egypte: huit policiers tués au sud-ouest du Caire

Huit policiers égyptiens ont été tués lundi soir dans l’attaque d’un poste de contrôle par un groupe d’hommes armés dans la province d’el-Wadi el-Gedid, au sud-ouest du pays, a annoncé le ministère de l’Intérieur. Deux des assaillants ont lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/