facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Les foies gras bulgares et hongrois à l'assaut du monde

Associés à des marques françaises, les foies gras bulgares et hongrois ont trouvé leur public en France et les producteurs volent désormais de leurs propres ailes pour s’imposer sur des marchés plus lointains et moins traditionnels, de Singapour au Vietnam. La Bulgarie est le deuxième producteur mondial de foie gras de canard après la France, qui détient le record avec ses 19.000 tonnes annuelles. La Hongrie, elle, possède le quasi-monopole sur le foie d’oie, dont la fabrication est délaissée en France pour des raisons de faible rentabilité. Mais les temps changent: « il y a dix ans, nous exportions 100% de notre production vers la France, aujourd’hui, c’est 80% », explique Plamen Tchelebiev, l’un des patrons de Volex, l’un des plus gros fabricants bulgares de foie gras.

Depuis quatre ans, explique-t-il, ses ventes progressent en Suisse, au Japon et il a pris pied au Vietnam et en Thaïlande. « Sur ces marchés, nous vendons sous nos propres marques et à des prix plus élevés, ce qui est plus intéressant », décrit M. Tchelebiev. En Espagne, deuxième marché de Volex après la France, comme en Belgique, « la Bulgarie et la Hongrie vendent désormais leur foie gras sans l’intermédiaire des Français ». La responsable des exportations d’un gros producteur hongrois, qui ne souhaite pas être nommée, explique elle aussi que son entreprise « a gagné de nouveaux clients au Japon et vend depuis peu à Singapour et en Thaïlande ». La raison ? « Ces pays ne peuvent pas se procurer de quantités suffisantes en France », assure-t-elle.

Cette année, une importante épizootie de grippe aviaire dans plusieurs départements français a renforcé la tension sur les volumes: les exportations françaises de fois gras ont été frappées d’interdiction dans de nombreux pays. Bulgarie et Hongrie tablent sur des hausses respectives de leur production de 15% à 18% en 2016, alors que la grippe aviaire a fait perdre 25% de la production française. « Une partie de la production bulgare et hongroise va aller vers la France, mais aussi vers les pays tiers qui nous sont fermés. Nous allons perdre des marchés », s’inquiétait avant l’été Marie-Pierre Pé, déléguée générale de l’organisme des professionnels français du foie gras (Cifog).

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

16 août 2017 Kenya: l'opposition va saisir la Cour suprême pour contester les résultats des élections

L’opposition au Kenya va saisir la Cour Suprême pour contester la réélection du président Uhuru Kenyatta qu’elle estime entachée de fraudes, a annoncé mercredi à la presse son leader Raila Odinga, après avoir dans un premier temps écart lire plus

Belga

16 août 2017 L'Iran rejette les critiques américaines sur la liberté religieuse

Téhéran a rejeté mercredi les critiques envers l’Iran contenues dans un rapport américain sur la liberté religieuse, affirmant qu’elles étaient « infondées », « biaisées » et hypocrites de la part d’un pays où existent « l’islamophobie, la di lire plus

Belga

16 août 2017 Drake, pour la première fois depuis longtemps, en dehors du Billboard Hot 100

Pour la première fois depuis huit ans, Drake ne se trouve plus dans le Billboard Hot 100. La série du chanteur aura pris fin après 431 semaines, comme le révèle le magazine Billboard. Drake est arrivé pour la première dans le Hot 100 le 23 mai 2009 av lire plus

Belga

16 août 2017 Oeufs contaminés: le prix de référence des oeufs à nouveau en hausse

Le prix national de référence des oeufs, fixé chaque semaine à la criée de Kruishoutem (Flandre occidentale), est en hausse de 2,5% mercredi. Pour les oeufs de batterie, le prix est en augmentation de 5%. Le prix des oeufs avait déjà grimpé de lire plus

Belga

16 août 2017 Violences à Charlottesville: Baltimore se débarrasse de ses statues confédérées en pleine nuit

La ville de Baltimore a enlevé, en pleine nuit, les quatres statues qui célébraient encore des personnages de la confédération sudiste, quelques jours après les violences racistes qui ont endeuillé Charlottesville, selon des images de tél lire plus

Belga

16 août 2017 Homans annule 508 nominations à la Ville de Gand

La ministre flamande des Affaires intérieures, Liesbeth Homans (N-VA) a annulé la nomination de 508 fonctionnaires à la Ville de Gand. L’administration communale n’a pas respecté la loi, indique-t-elle, puisque les postes pourvus n’ont pas été ouverts lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/