facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Les financements troubles du "Loup de Wall Street"

Un film avec Leonardo di Caprio sur une escroquerie boursière financé par un détournement de fonds publics: les accusations des autorités américaines visant « Le Loup de Wall Street » n’ont rien à envier à un véritable scénario hollywoodien. Sorti en 2013, le film de Martin Scorsese est apparu en marge d’une offensive judiciaire américaine lancée mercredi pour récupérer un milliard de dollars d’actifs achetés avec de l’argent détourné du fonds souverain malaisien 1MDB. Succès planétaire avec 392 millions de recettes mondiales, ce long-métrage a bénéficié de financements de 100 millions de dollars illégalement siphonnés via des montages complexes dans les paradis fiscaux, selon les autorités américaines. « La population malaisienne n’a pas perçu un centime des bénéfices réalisés par ce film. (…) Cet argent est allé dans les poches des parents et associés des responsables corrompus de 1MDB », a déclaré la ministre adjointe de la Justice, Leslie Caldwell, en annonçant la saisie des futures recettes générées par le film.

Au centre des accusations américaines figure Riza Aziz le beau-fils du Premier ministre malaisien, qui a co-fondé en 2010 le studio de cinéma hollywoodien Red Granite ayant produit « Le Loup de Wall Street ». Le film raconte l’histoire vraie du trader new-yorkais Jordan Belfort, qui a fait fortune en escroquant ses clients. Son financement proviendrait toutefois d’un détournement de fonds massif portant sur 1,4 milliard de dollars, qui avaient été levés pour le compte de 1MDB via des émissions d’obligations en 2012, selon la plainte américaine. Une partie de cette somme –237 millions de dollars– a été placée sur un compte suisse ouvert au nom d’une société immatriculée dans les Iles Vierges britanniques avant d’être utilisée par Riza Aziz pour acheter de luxueuses propriétés et fonder son studio de cinéma, affirment les autorités. « Red Granite Pictures et sa production +Le Loup de Wall Street+ ont été financés avec de l’argent qu’on peut rattacher aux produits des émissions obligataires de 2012 », assure la plainte américaine.

Selon la bible de l’industrie du cinéma américain The Hollywood Reporter, les 100 millions de Red Granite ont été suffisants pour « financer intégralement » le film. Récompensé en 2014 d’un Golden Globe pour son interprétation dans « Le Loup de Wall Street », Leonardo di Caprio lui-même avait rendu hommage à Red Granite en remerciant l’ensemble de « l’équipe de production », dont Riza Aziz, pour avoir pris des « risques sur ce film ». Red Granite a nié toute malversation quand les premières rumeurs d’une enquête fédérale américaine sur le fonds malaisien ont commencé à circuler. Le studio a six longs-métrages à son actif dont « Les Brasiers de la colère » (2013) avec Christian Bale et « Daddy’s Home » (2015) avec Mark Wahlberg et Will Ferrell.
Contacté par l’AFP, Red Granite n’a pas fait de commentaires dans l’immédiat.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

25 juillet 2017 Une commission du Congrès convoque l'ancien chef de campagne de Trump

La commission de la Justice du Sénat américain a assigné mardi à témoigner l’ancien président de l’équipe de campagne de Donald Trump, Paul Manafort, dans le cadre de son enquête sur les ingérences russes l’an dernier. Paul Manafort est c lire plus

Belga

25 juillet 2017 Céline Dion aurait retrouvé l'amour

Céline Dion a de nouveau trouvé l’amour d’après plusieurs médias canadiens. La chanteuse âgée de 49 ans entretiendrait une relation avec Pepe Muñoz, un danseur de 32 ans qui se produit dans ses spectacles. Les deux tourtereaux auraient ét lire plus

Belga

25 juillet 2017 "King of the Belgians" n'est pas finaliste pour le prix Lux du Parlement européen

« Beats per Minute », « Sami Blood » et « Western » sont les trois finalistes pour le prix Lux du Parlement européen. Le film belge « King of the Belgians » qui faisait partie des dix nominés, n’a finalement pas été retenu pour la finale, a indiqué mardi le présiden lire plus

Belga

25 juillet 2017 Sea Life sauve son premier petit phoque de l'été

L’équipe de sauveteurs du Sea Life de Blankenberge a sauvé, le 21 juillet, un bébé phoque d’à peine quelques jours, annonce le parc mardi. C’est le premier petit de cette espèce à être recueilli au Sea Life cette saison. Le petit animal avait en lire plus

Belga

25 juillet 2017 Pic de mortalité "modéré" lors de la chaude avant-dernière semaine de juin

La Belgique a connu un pic de mortalité « modéré » lors de l’épisode de fortes chaleurs survenu au cours de la semaine du 19 au 25 juin, indique mardi l’Institut scientifique de Santé publique (ISP) dans un communiqué. Au cours de cette période, 2.080 d lire plus

Belga

25 juillet 2017 Jeux mondiaux: la Belgique compte désormais 14 médailles

La Belgique a remporté mardi deux nouvelles médailles aux Jeux mondiaux de Wroclaw en Pologne. Le patineur Bart Swings a remporté la course aux points sur 10 km et remporte sa troisième médaille, la deuxième en or. Quant à Yannick Michiels, il a d lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/