facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Les fabricants de "Cornish pasties" dans l'angoisse d'un Brexit

Ils ont rempli les estomacs de générations de mineurs mais les « Cornish pasties », chaussons en demi-lune farcis de viande et de légumes, pourraient bien faire les frais d’un Brexit, redoutent certains artisans. Le mets, préparé traditionnellement avec de la viande de boeuf, des pommes de terre, des rutabagas et des oignons, compte parmi les dizaines de spécialités britanniques bénéficiant d’une Indication géographique protégée (IGP) de l’UE, au même titre que le whisky écossais ou le pâté en croute de Melton Mowbray. Dans les Cornouailles, région du sud-ouest de l’Angleterre dont ces petits chaussons sont un symbole, des fabricants s’inquiètent d’une sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne à l’issue du vote de jeudi.

Pour Marion Symonds, patronne de Portreath Bakery, la perte du label européen obtenu en 2011 compromettrait la qualité de ce mets très prisé des Anglais. Car d’autres produits similaires, fabriqués hors des Cornouailles, pourraient dès lors s’approprier le nom de « Cornish pasties ». « Dans les Cornouailles, vous ne trouverez jamais une +pasty+ à la carotte, c’est un tabou », explique-t-elle à l’AFP. « Mais si vous sortez de la région – et je l’ai vu de mes propres yeux, à Londres et ailleurs -, vous trouverez des copies avec de la bouillie à l’intérieur », dit-elle avec dégoût. L’industrie des « Cornish pasties » représente 65 millions de livres (80 millions d’euros) par an pour la région, avec à la clef quelque 2.000 emplois.
Mais sans l’indication IGP, le secteur pourrait péricliter, met en garde Marion Symonds qui gère ce qu’elle présente comme le tout premier service « drive-in » de vente de pasties.

Si on en croit la légende, ces spécialités culinaires ont été popularisées au XIXe siècle par les mineurs d’étain, qui s’en délectaient sous terre, sans toutefois manger la croûte, potentiellement contaminée par l’arsenic des mines. La recette d’alors a parcouru le monde au gré des voyages, et elle est toujours appréciée aujourd’hui en Australie ou au Mexique. L’association des Cornish Pasty, qui représente l’industrie locale, est récemment entrée dans le débat en se déclarant pour le maintien dans l’UE, au motif qu’il serait « particulièrement inapproprié » de risquer de perdre la précieuse IGP. Le Premier ministre conservateur David Cameron a lui-même mis en garde plus largement contre le danger qui guette le statut dont jouissent les produits régionaux britanniques en cas de rupture avec l’UE.

Les pasties ont aussi été récupérées par le camp adverse: Boris Johnson, ancien maire conservateur de Londres et champion des pro-Brexit, est même allé jusqu’à en brandir un lors d’une étape de son bus de campagne, le mois dernier dans les Cornouailles. Difficile de savoir si la spécialité perdra effectivement son IGP, aucun pays n’ayant encore jusqu’à présent pris la décision de tourner le dos à l’UE. Sans doute y aurait-il une période de flou, puis un accord de réciprocité sur les appellations entre autorités britanniques et européennes. Reste que parmi les fabricants des Cornouailles, il y a aussi des partisans d’une sortie du giron européen. John Beard par exemple, le patron de Pasty Line, une entreprise qui confectionne les fameuses gâteries pour boulangeries, pubs ou maisons de repos, depuis 1993. L’IGP est certes « très utile », admet-il. Ce qui le dérange, en fait, c’est le tombereau de réglementations bureaucratiques imposé, selon lui, par les institutions européennes aux entreprises. « C’est à vous donner mal à la tête », grince-t-il tandis que, dans son dos, des employés remplissent des rangées de chaussons de boeuf cru et de légumes, avant qu’ils ne soient refermés, puis cuits. Et il déplore « toutes ces règles et autres réglementations faites par quelqu’un se trouvant à des milliers de kilomètres ».

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

19 janvier 2017 "Raid dingue", le dernier Dany Boon entre comédie et action

Avec « Raid dingue », Dany Boon signe son retour derrière la caméra avec une comédie rythmée, mêlant situations rocambolesques et scènes d’action au fil des péripéties d’une jeune policière rêvant d’intégrer le RAID. Ce cinqui lire plus

Belga

19 janvier 2017 Unizo approuve sans enthousiasme l'accord interprofessionnel

Le conseil d’administration de l’Unizo, l’organisation patronale flamande, a approuvé mercredi soir, sans enthousiasme, le projet d’accord interprofessionnel 2017-2018 conclu la semaine dernière par les partenaires sociaux. Selon ce projet, les salaires pourront augmenter d’1,1% durant lire plus

Belga

19 janvier 2017 Conflit en Syrie – Les négociations d'Astana centrées sur le cessez-le-feu

Le président syrien Bachar al-Assad a affirmé que les négociations entre le régime et les rebelles, prévues pour débuter lundi à Astana au Kazakhstan, allaient être centrées sur le renforcement du cessez-le-feu, en vigueur depuis fin d lire plus

Belga

19 janvier 2017 Hôtel enseveli en Italie: une première victime extraite de l'établissement

Une première victime a été extraite de l’hôtel Rigopiano, dans les Abruzzes en Italie, enseveli par une avalanche mercredi soir, indiquent jeudi les médias italiens. Près de 30 personnes seraient coincées à l’intérieur et la protection ci lire plus

Belga

19 janvier 2017 Météo – Un week-end froid mais baigné par les rayons du soleil

Jeudi après-midi, le temps sera ensoleillé mais froid, avec des maxima tout juste positifs en Basse et Moyenne Belgique et des valeurs de +3° à la mer et autour de +2° dans le centre du pays. En Ardenne, les températures resteront négatives avec des maxima lire plus

Belga

19 janvier 2017 Vladimir Poutine premier lauréat du prix vénézuélien de la paix

Vladimir Poutine est le premier lauréat du prix vénézuélien de la paix Hugo Chavez, a annoncé mercredi le président Nicolas Maduro. Le président russe a été choisi pour son rôle « de grand leader en faveur de la paix » dans la guerre lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/